•  History
  •  Research keywords
  •  Thesaurus

Portrait d'un microbiologiste engagé // Alain Tendero

23 result(s) in 0.01 s

  • Repatriés en Guinée pour combattre EBOLA
    METADATA_LABEL_TITLE : Repatriés en Guinée pour combattre EBOLA
    METADATA_LABEL_CAPTION : L'équipe du Cerfig (projet Réservoir)à Mamou avec au centre Mr Mamadou Kalif DIALLO, vétérinaire, directeur préfectoral adjoint de l'élevage à Labié, principale agglomération du Foutah Jallon.
    A droite, le Dr Alpha Keita, directeur de la mission.L'équipe du CERFIG se rend dans cette région pour capturer des chauves souris afin de réaliser des prélèvements qui une fois analysées, permettront peut être de mettre en évidence des anticorps contre le virus Ebola, traces de la présence antérieure du virus.
    Certaines espèces de chauves souris sont soupconnées d'être le réservoir et le vecteur de la maladie du virus Ebola. L'équipe du Cerfig effectue régulièrement ce type de mission dans tout le pays à la recherche des origines du virus Ebola en Guinée ( Projet Réservoir - Cerfig ).
    Alpha KEITA est un chercheur guinéen "repatrié" en Guinée avec sa famille, membre du Centre de recherche et de formation en infectiologie de Guinée (CERFIG- IRD - Inserm), chercheur associé de l'IRD.
    Après avoir obtenu un diplome de médecin en Guinée, Alpha K. KEITA a poursuivi des tudes en France pendant 8 ans, il a soutenu une thèse de sciences de l'université d'Aix Marseille avant rentrer en Guinée, se portant volontaire pour intervenir dans sa spécialité, la microbiologie, alors que l'épidémie de la maladie du virus Ebola était hors de controle (2014-2016). Il s'est investi depuis dans la prise en charge des guéris d'Ebola (Post Ebogui-Cerfig-IRD-Inserm) ainsi que dans la recherche des origines du virus Ebola en Guinée ( Projet Réservoir - Cerfig - IRD- Inserm ) Alpha K. KEITA a 38 ans, il est marié.
    Repatriés en Guinée pour combattre EBOLA
    Tendero, Alain

      67096

  • Préparation de mission : rencontre avec le Préfet, Guinée
    METADATA_LABEL_TITLE : Préparation de mission : rencontre avec le Préfet, Guinée
    METADATA_LABEL_CAPTION : Rencontre avec le Préfet de la régionde Mamou, Mory DIALLO à la préfecture. L'équipe du Cerfig (projet Réservoir) doit présenter ses lettres de mission et autorisations afin de les faire valider pour une mission de terrain sur Ebola, aux environs de Mamou. En bleu, Alpha KEITA chercheur guinéen, membre du Centre de recherche et de formation en infectiologie de Guinée (CERFIG- IRD - Inserm) et chercheur associé à l'IRD.
    Préparation de mission : rencontre avec le Préfet, Guinée
    Tendero, Alain

      67094

  • Capture de chauves souris à l'aide d'un piège Harpe, Guinée
    METADATA_LABEL_TITLE : Capture de chauves souris à l'aide d'un piège Harpe, Guinée
    METADATA_LABEL_CAPTION : L'équipe du Cerfig (projet Réservoir) capture des chauves souris à l'aide d'un piège Harpe sans les blesser, à la sortie d'une grotte où leur présence a été vérifiée par l'équipe.
    Elles seront relachées après avoir effectué des prélèvements biologiques en vue d'analyses.
    Mission aux environs de Mamou. L'équipe du CERFIG dirigée par le Dr Alpha KEITA se rend dans cette région pour capturer des chauves souris afin de réaliser des prélèvements qui une fois analysées, permettront peut être de mettre en évidence des anticorps contre le virus Ebola, traces de la présence antérieure du virus.
    Certaines espèces de chauves souris sont soupconnées d'être le réservoir et le vecteur de la maladie du virus Ebola. L'équipe du Cerfig effectue régulièrement ce type de mission dans tout le pays à la recherche des origines du virus Ebola en Guinée ( Projet Réservoir - Cerfig )
    Capture de chauves souris à l'aide d'un piège Harpe, Guinée
    Tendero, Alain

      67053

  • Mise en place d'un piège Harpe, Guinée
    METADATA_LABEL_TITLE : Mise en place d'un piège Harpe, Guinée
    METADATA_LABEL_CAPTION : L'équipe du Cerfig (projet Réservoir) met en place un piège Harpe permettant de capturer les chauves souris sans les blesser dans une grotte où leur présence a été vérifiée.
    Mission aux environs de Mamou. L'équipe du CERFIG dirigée par le Dr Alpha KEITA (en combinaison grise) se rend dans cette région pour capturer des chauves souris afin de réaliser des prélèvements qui une fois analysées, permettront peut être de mettre en évidence des anticorps contre le virus Ebola, traces de la présence antérieure du virus.
    Certaines espèces de chauves souris sont soupconnées d'être le réservoir et le vecteur de la maladie du virus Ebola. L'équipe du Cerfig effectue régulièrement ce type de mission dans tout le pays à la recherche des origines du virus Ebola en Guinée ( Projet Réservoir - Cerfig )
    Mise en place d'un piège Harpe, Guinée
    Tendero, Alain

      67098

  • Mise en place d'un piège Harpe, Guinée
    METADATA_LABEL_TITLE : Mise en place d'un piège Harpe, Guinée
    METADATA_LABEL_CAPTION : Les scientifiques du Cerfig (projet Réservoir) capturent des chauves souris à l'aide d'un piège Harpe sans les blesser, à la sortie d'une grotte où leur présence a été vérifiée. Elles seront relachéees après avoir effectué des prélvements biologiques en vue d'analyses.
    Mission aux environs de Mamou. L'équipe du CERFIG dirigée par le Dr Alpha KEITA (en combinaison grise) se rend dans cette région pour capturer des chauves souris afin de réaliser des prélèvements qui une fois analysées, permettront peut être de mettre en évidence des anticorps contre le virus Ebola, traces de la présence antérieure du virus.
    Certaines espèces de chauves souris sont soupconnées d'être le réservoir et le vecteur de la maladie du virus Ebola. L'équipe du Cerfig effectue régulièrement ce type de mission dans tout le pays à la recherche des origines du virus Ebola en Guinée ( Projet Réservoir - Cerfig )
    Mise en place d'un piège Harpe, Guinée
    Tendero, Alain

      67055

  • Capture de chauves souris à l'aide d'un piège Harpe, Guinée
    METADATA_LABEL_TITLE : Capture de chauves souris à l'aide d'un piège Harpe, Guinée
    METADATA_LABEL_CAPTION : L'équipe du Cerfig (projet Réservoir) capture des chauves souris à l'aide d'un piège Harpe sans les blesser, à la sortie d'une grotte où leur présence a été vérifiée par l'équipe.
    Elles seront relachées après avoir effectué des prélèvements biologiques en vue d'analyses.
    Mission aux environs de Mamou. L'équipe du CERFIG dirigée par le Dr Alpha KEITA se rend dans cette région pour capturer des chauves souris afin de réaliser des prélèvements qui une fois analysées, permettront peut être de mettre en évidence des anticorps contre le virus Ebola, traces de la présence antérieure du virus.
    Certaines espèces de chauves souris sont soupconnées d'être le réservoir et le vecteur de la maladie du virus Ebola. L'équipe du Cerfig effectue régulièrement ce type de mission dans tout le pays à la recherche des origines du virus Ebola en Guinée ( Projet Réservoir - Cerfig )
    Capture de chauves souris à l'aide d'un piège Harpe, Guinée
    Tendero, Alain

      67054

  • Capture de chauves-souris pour combattre EBOLA
    METADATA_LABEL_TITLE : Capture de chauves-souris pour combattre EBOLA
    METADATA_LABEL_CAPTION : Les membres du Cerfig se sont installés dans une clairière afin de réaliser les prélèvements biologiques sur les chauves souris Rousettus Aegyptiacus capturées.
    Les jeunes villageois des alentours sont venus voir en pleine nuit ce qui se passait près de chez eux. Des habitants des alentours ont été sollicités pour accompagner la mission et faire office de médiateurs auprès des populations. Ebola est présent dans toutes les mémoires et ce type de mission a déjà donné lieu par le passé à des tensions extr�mes avec les villageois.

    Mission aux environs de Mamou. L'équipe du CERFIG se rend dans cette région pour capturer des chauves souris afin de réaliser des prélèvements qui une fois analysés, permettront peut être de mettre en évidence des anticorps contre le virus Ebola, traces de la présence antérieure du virus.
    Certaines espèces de chauves souris sont soupconnées d'être le réservoir et le vecteur de la maladie à virus Ebola. L'équipe du Cerfig effectue régulièrement ce type de mission dans tout le pays à la recherche des origines du virus Ebola en Guinée ( Projet Réservoir - Cerfig).
    Capture de chauves-souris pour combattre EBOLA
    Tendero, Alain

      67106

  • Prélèvements de terrain sur les chauve-souris, Guinée
    METADATA_LABEL_TITLE : Prélèvements de terrain sur les chauve-souris, Guinée
    METADATA_LABEL_CAPTION : Les membres de l'équipe du Cerfig se sont installés dans une clairière afin de réaliser les prélèvements biologiques sur les chauves souris Rousettus Aegyptiacus capturées.
    Les biologistes et vétérinaires de l'équipe prélèvent des échantillons de sang , d'urine, de salive, de guano et de poils afin de les analyser, puis relachent les animaux.
    Mission aux environs de Mamou. L'équipe du CERFIG se rend dans cette région pour capturer des chauves souris afin de réaliser des prélèvements qui une fois analysés, permettront peut être de mettre en évidence des anticorps contre le virus Ebola, traces de la présence antérieure du virus.
    Certaines espèces de chauves souris sont soupconnées d'être le réservoir et le vecteur de la maladie à virus Ebola. L'équipe du Cerfig effectue régulièrement ce type de mission dans tout le pays à la recherche des origines du virus Ebola en Guinée ( Projet Réservoir - Cerfig )
    Prélèvements de terrain sur les chauve-souris, Guinée
    Tendero, Alain

      67059

  • Capture de chauves-souris pour combattre EBOLA, Guinée
    METADATA_LABEL_TITLE : Capture de chauves-souris pour combattre EBOLA, Guinée
    METADATA_LABEL_CAPTION : Chauve souris capturée par l'équipe du CERFIG afin de réaliser des prélevements biologiques des prélèvements biologiques (sang, salive, urine, poil) , avant que l'animal soit relaché à proximité de sa colonie d'origine.
    Bien que travaillant dans des conditions difficiles, l'équipe du Cerfig est soumises aux protocoles d'équipements assurant leur protection et la non contamination des échantillons.
    Des habitants des alentours ont été sollicités par l'équipe pour accompagner la mission et faire office de médiateurs auprès des populations. Ebola est présent dans toutes les mémoires et ce type de mission a déjà lieu par le passé des tensions extrêmes avec les villageois.
    Mission aux environs de Mamou. L'équipe du CERFIG se rend dans cette région pour capturer des chauves souris afin de réaliser des prélèvements qui une fois analysés, permettront peut être de mettre en évidence des anticorps contre le virus Ebola, traces de la présence antérieure du virus.
    Certaines espèces de chauves souris sont soupconnées d'être le réservoir et le vecteur de la maladie à virus Ebola. L'équipe du Cerfig effectue régulièrement ce type de mission dans tout le pays à la recherche des origines du virus Ebola en Guinée ( Projet Réservoir - Cerfig )
    Capture de chauves-souris pour combattre EBOLA, Guinée
    Tendero, Alain

      67069

  • Capture de chauves-souris pour combattre EBOLA
    METADATA_LABEL_TITLE : Capture de chauves-souris pour combattre EBOLA
    METADATA_LABEL_CAPTION : Les membres de l'�quipe du Cerfig photographient chaque chauve souris captur�e avec les r�f�rences des pr�l�vements biologiques (sang) effectu�s, avant que l'animal soit relach� � proximit� de sa colonie d'origine.
    Bien que travaillant dans des conditions difficiles, l'�quipe du Cerfig est soumise aux protocoles scientifiques et aux contraintes d'�quipements assurant leur protection et la non contamination des �chantillons.
    Mission aux environs de la ville de Mamou, � 300 kms de la capitale. L'�quipe du CERFIG dirig�e par le Dr Alpha KEITA ( au centre-combinaison grise) se rend dans cette r�gion pour capturer des chauves souris afin de r�aliser des pr�l�vements qui une fois analys�s, permettront peut �tre de mettre en �vidence des anticorps contre le virus Ebola, traces de la pr�sence ant�rieure du virus.
    Certaines esp�ces de chauves souris sont soupconn�es d'�tre le r�servoir et le vecteur de la maladie � virus Ebola. L'�quipe du Cerfig effectue r�guli�rement ce type de mission dans tout le pays � la recherche des origines du virus Ebola en Guin�e ( Projet R�servoir - Cerfig).
    Le 23 09 2018. Mamou, Guin�e.
    � Alain Tendero / Divergence-images.com
    T/: +33 (0)6 80 91 58 06
    Capture de chauves-souris pour combattre EBOLA
    Tendero, Alain

      67115

  • Capture de chauves-souris pour combattre EBOLA, Guinée
    METADATA_LABEL_TITLE : Capture de chauves-souris pour combattre EBOLA, Guinée
    METADATA_LABEL_CAPTION : Référencement des tubes de prélèvements.
    Les membres du Cerfig se sont installés dans une clairière afin de réaliser les prélèvements biologiques sur les chauves souris Rousettus Aegyptiacus capturées.
    Bien que travaillant dans des conditions difficiles, l'équipe du Cerfig est soumises aux protocoles assurant leur protection, la non contamination des échantillons et leur rérencement précis.

    Mission aux environs de Mamou. L'équipe du CERFIG se rend dans cette région pour capturer des chauves souris afin de réaliser des prélèvements qui une fois analysés, permettront peut être de mettre en évidence des anticorps contre le virus Ebola, traces de la présence antérieure du virus.
    Certaines espèces de chauves souris sont soupconnées d'être le réservoir et le vecteur de la maladie à virus Ebola. L'équipe du Cerfig effectue régulièrement ce type de mission dans tout le pays à la recherche des origines du virus Ebola en Guinée ( Projet Réservoir - Cerfig )
    Capture de chauves-souris pour combattre EBOLA, Guinée
    Tendero, Alain

      67108

  • Prélèvements de terrain sur les chauve-souris, Guinée
    METADATA_LABEL_TITLE : Prélèvements de terrain sur les chauve-souris, Guinée
    METADATA_LABEL_CAPTION : Les membres de l'équipe du Cerfig se sont installés dans une clairière afin de réaliser les prélèvements biologiques sur les chauves souris Rousettus Aegyptiacus capturées.
    Les biologistes et vétérinaires de l'équipe prélèvent des échantillons de sang , d'urine, de salive, de guano et de poils afin de les analyser, puis relachent les animaux.
    Mission aux environs de Mamou. L'équipe du CERFIG se rend dans cette région pour capturer des chauves souris afin de réaliser des prélèvements qui une fois analysés, permettront peut être de mettre en évidence des anticorps contre le virus Ebola, traces de la présence antérieure du virus.
    Certaines espèces de chauves souris sont soupconnées d'être le réservoir et le vecteur de la maladie à virus Ebola. L'équipe du Cerfig effectue régulièrement ce type de mission dans tout le pays à la recherche des origines du virus Ebola en Guinée ( Projet Réservoir - Cerfig )
    Prélèvements de terrain sur les chauve-souris, Guinée
    Tendero, Alain

      67060

  • Prélèvements de terrain sur les chauve-souris, Guinée
    METADATA_LABEL_TITLE : Prélèvements de terrain sur les chauve-souris, Guinée
    METADATA_LABEL_CAPTION : Retour de l'équipe du Cerfig (projet Réservoir) au camp de base avec les chauves souris capturées, Alpha KEITA (combinaison grise) et les membres de l'équipe s'installent afin de réaliser les prélèvements biologiques sur les chauves souris Rousettus Aegyptiacus capturées.
    Mission aux environs de Mamou. L'équipe du CERFIG se rend dans cette région pour capturer des chauves souris afin de réaliser des prélèvements qui une fois analysés, permettront peut être de mettre en évidence des anticorps contre le virus Ebola, traces de la présence antérieure du virus.
    Certaines espèces de chauves souris sont soupconnées d'être le réservoir et le vecteur de la maladie à virus Ebola. L'équipe du Cerfig effectue régulièrement ce type de mission dans tout le pays à la recherche des origines du virus Ebola en Guinée ( Projet Réservoir - Cerfig )
    Prélèvements de terrain sur les chauve-souris, Guinée
    Tendero, Alain

      67062

  • Retour de terrain, lutte contre Ebola, Guinée
    METADATA_LABEL_TITLE : Retour de terrain, lutte contre Ebola, Guinée
    METADATA_LABEL_CAPTION : Retour du Cerfig (projet réservoir) au camp de base avec les chauves souris capturées, Alpha KEITA ( combinaison grise) porte les sacs de contentions individuels dans lesquelles les chauves souris Rousettus Aegyptiacus sont conservées.
    Mission aux environs de la ville de Mamou. L'équipe du CERFIG dirigée par le Dr Alpha KEITA ( au centre-combinaison grise) se rend dans cette région pour capturer des chauves souris afin de réaliser des prélèvements qui une fois analysées, permettront peut être de mettre en évidence des anticorps contre le virus Ebola, traces de la présence antérieure du virus.
    Certaines espèces de chauves souris sont soupconnées d'être le réservoir et le vecteur de la maladie du virus Ebola. L'équipe du Cerfig effectue régulièrement ce type de mission dans tout le pays à la recherche des origines du virus Ebola en Guinée ( Projet Réservoir - Cerfig )
    Alpha KEITA est un chercheur guinéen "repatrié" en Guinée avec sa famille, membre du Centre de recherche et de formation en infectiologie de Guinée (CERFIG- IRD - Inserm), chercheur associé de l'IRD.
    Après avoir obtenu un diplome de médecin en Guinée, Alpha K. KEITA a poursuivi des tudes en France pendant 8 ans, il a soutenu une thèse de sciences de l'université d'Aix Marseille avant rentrer en Guinée, se portant volontaire pour intervenir dans sa spécialité, la microbiologie, alors que l'épidémie de la maladie du virus Ebola était hors de controle (2014-2016). Il s'est investi depuis dans la prise en charge des guéris d'Ebola (Post Ebogui-Cerfig-IRD-Inserm) ainsi que dans la recherche des origines du virus Ebola en Guinée ( Projet Réservoir - Cerfig - IRD- Inserm ) Alpha K. KEITA a 38 ans, il est marié.
    Retour de terrain, lutte contre Ebola, Guinée
    Tendero, Alain

      67102

  • Equipe du Cerfig sur le terrain, Guinée
    METADATA_LABEL_TITLE : Equipe du Cerfig sur le terrain, Guinée
    METADATA_LABEL_CAPTION : Retour de l'équipe du Cerfig (projet Réservoir) au camp de base avec les chauves souris capturées, Ici, Alpha KEITA (combinaison grise) porte les sacs de contentions individuels dans lesquelles les chauves souris Rousettus Aegyptiacus sont conservées.
    Mission aux environs de Mamou. L'équipe du CERFIG se rend dans cette région pour capturer des chauves souris afin de réaliser des prélèvements qui une fois analysés, permettront peut être de mettre en évidence des anticorps contre le virus Ebola, traces de la présence antérieure du virus.
    Certaines espèces de chauves souris sont soupconnées d'être le réservoir et le vecteur de la maladie à virus Ebola. L'équipe du Cerfig effectue régulièrement ce type de mission dans tout le pays à la recherche des origines du virus Ebola en Guinée ( Projet Réservoir - Cerfig )
    Equipe du Cerfig sur le terrain, Guinée
    Tendero, Alain

      67057

  • Capture de chauves-souris pour combattre EBOLA
    METADATA_LABEL_TITLE : Capture de chauves-souris pour combattre EBOLA
    METADATA_LABEL_CAPTION : L'équipe du Cerfig (projet Réservoir) a installé un filet de capture dans le village de Konkouré, sur un site où la présence de chauves souris a été signalée. Le site est situé devant une maison coloniale sur les hauteurs du village, à proximité d'une ancienne gare de l'époque coloniale devant laquelle l'équipe attend qu'une chauve souris se prenne dans les mailles du filet.
    Des habitants des alentours ont été solliciés par l'équipe pour accompagner la mission et faire office de médiateurs auprès des populations. Ebola est présent dans toutes les mémoires et ce type de mission a déjà donné lieu par le passé à des tensions extrèmes avec les villageois.
    Mission aux environs de Mamou, dans le village de Konkouré. L'équipe du CERFIG dirigée par le Dr Alpha KEITA ( au centre-combinaison grise) se rend dans cette région pour capturer des chauves souris afin de réaliser des prélèvements qui une fois analysés, permettront peut être de mettre en évidence des anticorps contre le virus Ebola, traces de la présence antérieure du virus.
    Certaines espèces de chauves souris sont soupconnées d'être le réservoir et le vecteur de la maladie à virus Ebola. L'équipe du Cerfig effectue régulièrement ce type de mission dans tout le pays à la recherche des origines du virus Ebola en Guinée ( Projet Réservoir - Cerfig )
    Capture de chauves-souris pour combattre EBOLA
    Tendero, Alain

      67113

  • Vie des chercheurs sur le terrain, Guinée
    METADATA_LABEL_TITLE : Vie des chercheurs sur le terrain, Guinée
    METADATA_LABEL_CAPTION : Petite collation pour l'équipe du Cerfig (projet Réservoir) avant d'investir une ancienne conserverie de Mamou où la présence de chauves souris a été signalée par l'équipe.
    L'équipe du CERFIG dirigée par le Dr Alpha KEITA ( à gauche-combinaison grise) se rend dans cette région pour capturer des chauves souris afin de réaliser des prélèvements qui une fois analysés, permettront peut être de mettre en évidence des anticorps contre le virus Ebola, traces de la présence antérieure du virus.
    Certaines espèces de chauves souris sont soupconnées d'être le réservoir et le vecteur de la maladie dûe au virus Ebola. L'�quipe du Cerfig effectue régulièrement ce type de mission dans tout le pays à la recherche des origines du virus Ebola en Guinée (Projet Réservoir - Cerfig )
    Alpha KEITA (combinaison grise) est un chercheur guinéen "repatrié" en Guinée avec sa famille, membre du Centre de recherche et de formation en infectiologie de Guinée (CERFIG- IRD - Inserm), chercheur associé de l'IRD.
    Le 24 09 2018. Mamou, Guinée.
    ï
    Vie des chercheurs sur le terrain, Guinée
    Tendero, Alain

      67065

  • Portrait d'un chercheur guinéen Alpha K. Keita
    METADATA_LABEL_TITLE : Portrait d'un chercheur guinéen Alpha K. Keita
    METADATA_LABEL_CAPTION : Alpha K. Keita, chercheur guinéen, membre du Centre de recherche et de formation en infectiologie de Guinée (CERFIG- IRD - Inserm), chercheur associé à l'IRD photographié dans le laboratoire de l'INSP ( institut national de sant� publique) à Conakry en compagnie de laborantins.
    Après avoir obtenu un diplome de médecin en Guinée, Alpha K. KEITA a poursuivi des études en France pendant 8 ans, il a soutenu une thèse de sciences à l'université d'Aix Marseille avant rentrer en Guinée, se portant volontaire pour intervenir dans sa spécialité la microbiologie, alors que l'épidémie de la maladie dûe au virus Ebola était hors de controle (2014-2016). Il s'est investi depuis dans la prise en charge des gu�ris d'Ebola (Post Ebogui-Cerfig-IRD-Inserm) ainsi que dans la recherche des origines du virus Ebola en Guinée ( Projet Réservoir - Cerfig - IRD- Inserm ) Alpha K. KEITA a 38 ans, il est marié et père de 2 enfants.
    Le 17 09 2018. Laboratoire de l'INSP, Conakry, Guinée.
    Portrait d'un chercheur guinéen Alpha K. Keita
    Tendero, Alain

      67079

  • Travail en partenariat - Laboratoire P3 - TransVIH MI
    METADATA_LABEL_TITLE : Travail en partenariat - Laboratoire P3 - TransVIH MI
    METADATA_LABEL_CAPTION : Alpha K. Keita, chercheur guinéen et chercheur associé de l'IRD photographié dans le laboratoire de confinement P3 de L'IRD à Montpellier, en compagnie de Christelle Butel, biologiste, assistante de prévention, responsable de la sécurité biologique du laboratoire. Laboratoire spécialisé dans les maladies infectieuses (VIH, Ebola)...
    Travail en partenariat - Laboratoire P3 - TransVIH MI
    Tendero, Alain

      67017

  • Etude du virus Ebola en laboratoire, Montpellier
    METADATA_LABEL_TITLE : Etude du virus Ebola en laboratoire, Montpellier
    METADATA_LABEL_CAPTION : Alpha K. Keita, chercheur guinéen et chercheur associé de l'IRD photographié dans le laboratoire de confinement P3 de L'IRD à Montpellier, en train de procéder l'inactivation d'échantillons de sang potentiellement porteurs du virus Ebola.
    Après avoir obtenu un diplome de médecin en Guinée, Alpha K. KEITA a poursuivi des études en France pendant 8 ans, il a soutenu une thèse de sciences à l'université d'Aix Marseille avant rentrer en Guinée, se portant volontaire pour intervenir dans sa spécialitité, la microbiologie, alors que l'épidémie de la maladie lié au virus Ebola était hors de controle (2014-2016). Il s'est investi depuis dans la prise en charge des guéris d'Ebola (Post Ebogui-Cerfig-IRD-Inserm) ainsi que dans la recherche des origines du virus Ebola en Guinée (Projet Réservoir - Cerfig - IRD- Inserm )
    Etude du virus Ebola en laboratoire, Montpellier
    Tendero, Alain

      67015