•  History
  •  Research keywords
  •  Thesaurus

Virus en laboratoire // Patrick Landmann

30 result(s) in 8 ms

  • Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    METADATA_LABEL_TITLE : Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    METADATA_LABEL_CAPTION : Vue d’ensemble du laboratoire P3 en activité. Pauline Ferraris, Isabelle Conclois, Davy Jiolle, Dorothée Missé, Ghislain Aka Kakou et Hubert Zamble, Insectarium confiné de niveau 3, Vectopôle IRD Montpellier
    Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    Landmann, Patrick

      67349

  • Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    METADATA_LABEL_TITLE : Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    METADATA_LABEL_CAPTION : Infections expérimentales de moustiques avec des arbovirus (chikungunya, dengue...). Les capsules Hemotek® qui contiennent les mélanges de sang et de virus sont vissées sur les blocs chauffant à 37°C. Davy Jiolle, Insectarium confiné de niveau 3, Vectopôle IRD Montpellier
    Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    Landmann, Patrick

      67340

  • Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    METADATA_LABEL_TITLE : Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    METADATA_LABEL_CAPTION : Infections expérimentales de moustiques avec des arbovirus (chikungunya, dengue...). Les capsules de sang et de virus chauffées à 37°C sont mises en contact avec les femelles moustiques à jeun. Les capsules Hemotek® qui contiennent les mélanges de sang et de virus sont vissées sur les blocs chauffant à 37°C.
    Davy Jiolle, Insectarium confiné de niveau 3, Vectopôle IRD Montpellier
    Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    Landmann, Patrick

      67341

  • Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    METADATA_LABEL_TITLE : Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    METADATA_LABEL_CAPTION : Infections expérimentales de moustiques avec des arbovirus (chikungunya, dengue...). Les femelles gorgées sont triées et mises en cages. Davy Jiolle, Insectarium confiné de niveau 3, Vectopôle IRD Montpellier
    Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    Landmann, Patrick

      67342

  • Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    METADATA_LABEL_TITLE : Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    METADATA_LABEL_CAPTION : Etude des virus en laboratoire (dengue, chikungunya, zika...).
    Infections expérimentales de moustiques avec des arbovirus. Les capsules Hemotek® sont remplies d’un mélange de sang et de virus sous poste de sécurité microbiologique. Davy Jiolle, Insectarium confiné de niveau 3, Vectopôle IRD Montpellier
    Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    Landmann, Patrick

      67345

  • Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    METADATA_LABEL_TITLE : Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    METADATA_LABEL_CAPTION : Etude des virus en laboratoire (dengue, chikungunya, zika...).
    Infections expérimentales de moustiques avec des arbovirus. Les capsules Hemotek® sont remplies d’un mélange de sang et de virus sous poste de sécurité microbiologique. Davy Jiolle, Insectarium confiné de niveau 3, Vectopôle IRD Montpellier
    Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    Landmann, Patrick

      67346

  • Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    METADATA_LABEL_TITLE : Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    METADATA_LABEL_CAPTION : Dissection de femelles moustiques infectées. Davy Jiolle, Insectarium confiné de niveau 3, Vectopôle IRD Montpellier
    Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    Landmann, Patrick

      67348

  • Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    METADATA_LABEL_TITLE : Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    METADATA_LABEL_CAPTION : Incubation dans une enceinte climatique de moustiques infectés expérimentalement avec des arbovirus. Davy Jiolle, Insectarium confiné de niveau 3, Vectopôle IRD Montpellier
    Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    Landmann, Patrick

      67353

  • Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    METADATA_LABEL_TITLE : Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    METADATA_LABEL_CAPTION : Infections expérimentales de moustiques avec des arbovirus (chikungunya, dengue...). Les femelles sont anesthésiées au froid pour être triées et mises en cages. Insectarium confiné de niveau 3, Vectopôle IRD Montpellier
    Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    Landmann, Patrick

      67343

  • Etude des virus en laboratoire
    METADATA_LABEL_TITLE : Etude des virus en laboratoire
    METADATA_LABEL_CAPTION : Moustiques anesthésiés au froid afin de trier les femelles qui seront expérimentalement infectées avec des arbovirus. Insectarium confiné de niveau 1, Vectopôle IRD Montpellier
    Etude des virus en laboratoire
    Landmann, Patrick

      67335

  • Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    METADATA_LABEL_TITLE : Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    METADATA_LABEL_CAPTION : Récupération de moustiques sains du passe-plat depuis l’intérieur de l’insectarium confiné de niveau 3. Davy Jiolle, Vectopôle IRD Montpellier
    Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    Landmann, Patrick

      67339

  • Détecter les réactions neuronales des moustiques, Montpellier
    METADATA_LABEL_TITLE : Détecter les réactions neuronales des moustiques, Montpellier
    METADATA_LABEL_CAPTION : Les scientifiques utilisent le Single Sensillum Recording (SSR) pour identifier les molécules volatiles perçues par les moustiques. Cet outil détecte les réactions des neurones abrités dans les sensilles (poils sur les antennes) des insectes lorsqu’une odeur spécifique leur est présentée. Il permet de déterminer les molécules responsables des comportements observés en apprentissage ou dans l’olfactomètre et les récepteurs qui leur correspondent sur les antennes des moustiques.
    Ici, à l’aide d’un microscope, Angélique Porciani (doctorante MIVEGEC) place des capteurs sur les sensilles du moustique, dont une reproduction est affichée au mur. À gauche, l’écran permet de visualiser les réactions neuronales.
    Laboratoire test répulsif du vectopôle, IRD Montpellier.
    Détecter les réactions neuronales des moustiques, Montpellier
    Landmann, Patrick

      67322

  • Détecter les réactions neuronales des moustiques, Montpellier
    METADATA_LABEL_TITLE : Détecter les réactions neuronales des moustiques, Montpellier
    METADATA_LABEL_CAPTION : Les scientifiques utilisent le Single Sensillum Recording (SSR) pour identifier les molécules volatiles perçues par les moustiques. Cet outil détecte les réactions des neurones abrités dans les sensilles (poils sur les antennes) des insectes lorsqu’une odeur spécifique leur est présentée. Il permet de déterminer les molécules responsables des comportements observés en apprentissage ou dans l’olfactomètre et les récepteurs qui leur correspondent sur les antennes des moustiques.
    Ici, à l’aide d’un microscope, Angélique Porciani (doctorante MIVEGEC) place des capteurs sur les sensilles du moustique sur un microscope et visualise les réactions neuronales.
    Laboratoire test répulsif du vectopôle, IRD Montpellier.
    Détecter les réactions neuronales des moustiques, Montpellier
    Landmann, Patrick

      67321

  • Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    METADATA_LABEL_TITLE : Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    METADATA_LABEL_CAPTION : Observation de cellules neuronales infectées par le virus zika en microscopie à fluorescence, Pauline Ferraris, Insectarium confiné de niveau 3, Vectopôle IRD Montpellier
    Etude des virus en laboratoire, Vectopole
    Landmann, Patrick

      67351

  • Gorgement de moustique
    METADATA_LABEL_TITLE : Gorgement de moustique
    METADATA_LABEL_CAPTION : Aedes aegypti : gorgement - Vectopôle, Montpellier. L'Aedes aegypti est une espèce de moustique qui est le vecteur principal de la dengue, du virus Zika, du chikungunya et de la fièvre jaune.
    Gorgement de moustique
    Landmann, Patrick

      67232

  • Gorgement de moustique
    METADATA_LABEL_TITLE : Gorgement de moustique
    METADATA_LABEL_CAPTION : Aedes aegypti : gorgement de moustique (femelle) - Vectopôle, Montpellier.
    L'Aedes aegypti est une espèce de moustique qui est le vecteur principal de la dengue, du virus Zika, du chikungunya et de la fièvre jaune.
    Gorgement de moustique
    Landmann, Patrick

      67233

  • Salivation d’un moustique infecté
    METADATA_LABEL_TITLE : Salivation d’un moustique infecté
    METADATA_LABEL_CAPTION : Salivation d’un moustique infecté.
    Vectopôle, Montpellier.
    Salivation d’un moustique infecté
    Landmann, Patrick

      67236

  • Echantillons de moustiques et de mouches tsé-tsé poudrés, Montpellier
    METADATA_LABEL_TITLE : Echantillons de moustiques et de mouches tsé-tsé poudrés, Montpellier
    METADATA_LABEL_CAPTION : Flacons contenant des échantillons de moustiques (Aedes albopictus) et mouches tsé-tsé (Glossina palpalis gambiensis) traités avec de la poudre de marquage fluorescente rose, Vectopole de Montpellier.

    Cette technique de marquage des glossines et des moustiques est utilisée dans le cadre du projet de recherche ERC REVOLINC « Revolutionizing Insect Control ». L’objectif de ce projet innovant est de développer l’approche de la technique de l’insecte stérile (TIS) dite renforcée pour lutter contre différents modèles d’insectes vecteurs ou ravageurs. Il repose sur le concept que l’utilisation d’un mâle stérile d’insecte pas uniquement comme concurrent sexuel mais également comme transporteur spécifique de biocides à la femelle ciblée pourrait augmenter l'impact de la TIS. Les travaux consistent à réaliser des bio-essais avec le pyriproxyfène (inhibiteur de croissance) sur Glossina palpalis gambiensis, vecteur majeur de trypanosomiases en Afrique sub-saharienne. Les mâles stériles sont traités avec de la poudre de marquage rose contenant le pyriproxyfène (photo) . Les scientifiques quantifient les taux de transfert du biocide du mâle à la femelle pendant l’accouplement et l’impact sur la fertilité des femelles. Ces bio-essais de laboratoire si concluants devraient se poursuivre par des évaluations sur le terrain qui permettront de vérifier l’efficacité de cette approche sur les densités de mouches tsé-tsé et la transmission de la maladie.
    Echantillons de moustiques et de mouches tsé-tsé poudrés, Montpellier
    Landmann, Patrick

      67312

  • Mouche tsé-tsé poudrée
    METADATA_LABEL_TITLE : Mouche tsé-tsé poudrée
    METADATA_LABEL_CAPTION : Mouche tsé-tsé (Glossina palpalis gambiensis) traitée avec de la poudre de marquage fluorescente rose. Vectopole de Montpellier.
    Cette technique de marquage des glossines (mouche tsé-tsé) est utilisée dans le cadre du projet de recherche ERC REVOLINC « Revolutionizing Insect Control ». L’objectif de ce projet innovant est de développer l’approche de la technique de l’insecte stérile (TIS) dite renforcée pour lutter contre différents modèles d’insectes vecteurs ou ravageurs. Il repose sur le concept que l’utilisation d’un mâle stérile d’insecte pas uniquement comme concurrent sexuel mais également comme transporteur spécifique de biocides à la femelle ciblée pourrait augmenter l'impact de la TIS. Les travaux consistent à réaliser des bio-essais au laboratoire avec le pyriproxyfène (inhibiteur de croissance) sur Glossina palpalis gambiensis, vecteur majeur de trypanosomiases en Afrique sub-saharienne. Les mâles stériles sont traités avec de la poudre de marquage rose contenant le pyriproxyfène (photo) . Les scientifiques quantifient les taux de transfert du biocide du mâle à la femelle pendant l’accouplement et l’impact sur la fertilité des femelles. Ces bio-essais si concluants devraient se poursuivre par des évaluations sur le terrain qui permettront de vérifier l’efficacité de cette approche sur les densités de mouches tsé-tsé et la transmission de la maladie.
    Mouche tsé-tsé poudrée
    Landmann, Patrick

      67313

  • Laboratoire Insecticide, Vectopôle IRD Montpellier
    METADATA_LABEL_TITLE : Laboratoire Insecticide, Vectopôle IRD Montpellier
    METADATA_LABEL_CAPTION : Les scientifiques travaillant sur la stratégie de lutte anti-vectorielle au Vectopôle de l’IRD collaborent depuis une vingtaine d’années avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et les industriels fabriquant les produits destinés à la lutte contre les moustiques. Une équipe évalue l’efficacité en laboratoire de plusieurs types de molécules et de formulations appliquées à la lutte anti-vectorielle. Le laboratoire Insecticides au cœur du Vectopôle est le seul centre collaborateur OMS pour l’évaluation des insecticides en santé publique en France.
    Laboratoire Insecticide, Vectopôle IRD Montpellier
    Landmann, Patrick

      67315