Votre recherche :

57410 résultat(s) en 0.19 s (affichage limité à 5000)

  • Brûlis agricole, Brésil
    Titre  : Brûlis agricole, Brésil
    Légende  : Brûlis agricole, Quilombo Sítio Veiga (Choró), Nord-est du Brésil.
    Brûlis agricole, Brésil
    Disdier, Marion

      68290

  • Semences, Brésil
    Titre  : Semences, Brésil
    Légende  : Gros plan sur différentes semences de mais de la maison des semences du quilombo Sitio Veiga (Choró).
    Semences, Brésil
    Disdier, Marion

      68282

  • Visite d'une maison des semences, Brésil
    Titre  : Visite d'une maison des semences, Brésil
    Légende  : Visite de la maison des semences du quilombo Sitio Veiga (Choró).
    Présentation de semences (légumineuses, maïs).
    Ici, discussions avec l'association locale sur la gestion agricole de la région particulièrement vulnérable dans le cadre du changement climatique.
    Visite d'une maison des semences, Brésil
    Disdier, Marion

      68281

  • Visite d'une maison des semences, Brésil
    Titre  : Visite d'une maison des semences, Brésil
    Légende  : Visite de la maison des semences du quilombo Sitio Veiga (Choró).
    Présentation de semences (légumineuses, maïs).
    Ici, discussions avec l'association locale sur la gestion agricole de la région particulièrement vulnérable dans le cadre du changement climatique.
    Visite d'une maison des semences, Brésil
    Disdier, Marion

      68280

  • Semences, Brésil
    Titre  : Semences, Brésil
    Légende  : Gros plan sur différentes semences de haricots et mais de la maison des semences du quilombo Sitio Veiga (Choró).
    Semences, Brésil
    Disdier, Marion

      68279

  • Paysage aride de la Caatinga, Brésil
    Titre  : Paysage aride de la Caatinga, Brésil
    Légende  : Paysage de caatinga, nord-est du Brésil.
    La caatinga est un type particulier de végétation et un écosystème ayant ce type de végétation, situé dans le nord-est du Brésil (épineux, herbes adaptées à l'aridité, buissons...). Le nom caatinga est issu de la langue tupi et signifie « « végétation blanche » (de caa, « forêt », « végétation » et tinga, « blanc »).
    Situé dans le nord-est du Brésil, la caatinga brésilienne a déjà perdu 53.62% de sa surface originelle à cause de la déforestation, selon le Ministère de l'environnement, la région est également "plus vulnérable" aux effets des changements climatiques et court un risque sérieux de désertification
    Paysage aride de la Caatinga, Brésil
    Disdier, Marion

      68258

  • Paysage aride de la Caatinga, Brésil
    Titre  : Paysage aride de la Caatinga, Brésil
    Légende  : Paysage de caatinga, nord-est du Brésil.
    La caatinga est un type particulier de végétation et un écosystème ayant ce type de végétation, situé dans le nord-est du Brésil (épineux, herbes adaptées à l'aridité, buissons...). Le nom caatinga est issu de la langue tupi et signifie « « végétation blanche » (de caa, « forêt », « végétation » et tinga, « blanc »).
    Situé dans le nord-est du Brésil, la caatinga brésilienne a déjà perdu 53.62% de sa surface originelle à cause de la déforestation, selon le Ministère de l'environnement, la région est également "plus vulnérable" aux effets des changements climatiques et court un risque sérieux de désertification
    Paysage aride de la Caatinga, Brésil
    Disdier, Marion

      68257

  • Sécheresse, Brésil
    Titre  : Sécheresse, Brésil
    Légende  : Bétail dans une ferme près de Quixadá. La région du Ceará, au nord-est du Brésil. La région Ceará est particulièrement vulnérable au changement climatique et à la sécheresse.
    Sécheresse, Brésil
    Disdier, Marion

      68252

  • Campagne océanographique Merite-Hippocampe, Tunisie
    Titre  : Campagne océanographique Merite-Hippocampe, Tunisie
    Légende  : A l’avant du navire de l'Antea, mise en place d’un collecteur de dépôts atmosphériques.
    Campagne océanographique Merite-Hippocampe, Tunisie
    Tedetti, Marc

      68248

  • Campagne océanographique Merite-Hippocampe, Tunisie
    Titre  : Campagne océanographique Merite-Hippocampe, Tunisie
    Légende  : Déploiement du filet à plancton Multinet par la plage arrière du navire.
    Ce filet permet de prélever de grandes quantités de plancton, qui seront ensuite tamisées pour une séparation des organismes par classe de taille.
    Campagne océanographique Merite-Hippocampe, Tunisie
    Tedetti, Marc

      68246

  • Enquêtes et dessins, Vietnam
    Titre  : Enquêtes et dessins, Vietnam
    Légende  : De la rencontre d’une chercheuse de l’IRD et d’une enseignante-chercheuse de l'Université d’Architecture de Hanoï est né le projet d'étudier la spécificité du système de collecte de déchets et du recyclage qui en découle.

    A travers ce projet, ont été mobilisés 350 étudiants de tous niveaux (licence, master doctorat). Chaque étudiant devait produire un exercice de terrain localisé, faire des dessins des bai (lieux de dépôts des déchets collectés), poser un certain nombres de questions à leurs propriétaires et identifier ceux qui accepteraient, dans un second temps, d’être soumis à une enquête plus approfondie. Le résultat de cette démarche permettra de cibler des terrains d'étude pour des étudiants en master ou doctorat afin de comprendre le caractère social de ces activités et obtenir des données économiques plus fines.
    Ici, un exemple d'un dessin de bai.
    Enquêtes et dessins, Vietnam
    Boré, Jean-Michel

      68120

  • Enquêtes et dessins, Vietnam
    Titre  : Enquêtes et dessins, Vietnam
    Légende  : De la rencontre d’une chercheuse de l’IRD et d’une enseignante-chercheuse de l'Université d’Architecture de Hanoï est né le projet d'étudier la spécificité du système de collecte de déchets et du recyclage qui en découle.

    A travers ce projet, ont été mobilisés 350 étudiants de tous niveaux (licence, master doctorat). Chaque étudiant devait produire un exercice de terrain localisé, faire des dessins des bai (lieux de dépôts des déchets collectés), poser un certain nombres de questions à leurs propriétaires et identifier ceux qui accepteraient, dans un second temps, d’être soumis à une enquête plus approfondie. Le résultat de cette démarche permettra de cibler des terrains d'étude pour des étudiants en master ou doctorat afin de comprendre le caractère social de ces activités et obtenir des données économiques plus fines.
    Ici, un exemple d'un dessin de bai réalisé par une étudiante mobilisé sur le programme de recherche.
    Enquêtes et dessins, Vietnam
    Boré, Jean-Michel

      68119

  • Enquêtes et dessins, Vietnam
    Titre  : Enquêtes et dessins, Vietnam
    Légende  : De la rencontre d’une chercheuse de l’IRD et d’une enseignante-chercheuse de l'Université d’Architecture de Hanoï est né le projet d'étudier la spécificité du système de collecte de déchets et du recyclage qui en découle.

    A travers ce projet, ont été mobilisés 350 étudiants de tous niveaux (licence, master doctorat). Chaque étudiant devait produire un exercice de terrain localisé, faire des dessins des bai (lieux de dépôts des déchets collectés), poser un certain nombres de questions à leurs propriétaires et identifier ceux qui accepteraient, dans un second temps, d’être soumis à une enquête plus approfondie. Le résultat de cette démarche permettra de cibler des terrains d'étude pour des étudiants en master ou doctorat afin de comprendre le caractère social de ces activités et obtenir des données économiques plus fines.
    Ici, Sylvie Fanchette (droite de la photo), en compagnie d’une étudiante vietnamienne (à gauche de la photo), autrice d’un dessin de bai.
    Enquêtes et dessins, Vietnam
    Boré, Jean-Michel

      68118

  • Fabrication de papier dô, Vietnam
    Titre  : Fabrication de papier dô, Vietnam
    Légende  : Ici, au sein d’une des dernières personnes qui fabriquent du papier traditionnel dô à la main, papier de qualité destiné aux artistes. Elles dépendent peu de la collecte de déchets car la pâte à papier en contient une faible quantité.

    Apparu vers le IIIème siècle, le papier dô connut son apogée du VIIIème au XIVème siècles. Sa production nécessite une préparation minutieuse. Il est fabriqué avec l’écorce de rhamnoneuron qui doit être immergée dans l’eau pendant 1 ou 2 jours. Celle-ci est ensuite traitée et macérée dans une solution de chaux condensée durant 5 heures et enfin bouillie durant une vingtaine d’heures avant de la piler 5 heures durant. La farine alors obtenue est diluée dans une bassine remplie d’un mélange d’eau et de résine mò (clerodendron).

    Au sein du bassin, se trouve un tamis en fines lamelles de bambou (manh) sur lequel se dépose la pulpe du mélange précédent pour constituer une feuille. Celle-ci est alors détachée et posée sur un tas d’autres feuilles (precisement ici). Le geste est recommencé inlassablement des centaines de fois par jour. Le papier est obtenu grâce à un moule après avoir été pressé et séché.
    Pour 100kgs d’écorce, on obtient seulement 5 ou 6 kgs de papier, aussi ce métier ancestral se perd au fil des ans.
    Fabrication de papier dô, Vietnam
    Boré, Jean-Michel

      68324

  • Atelier de "village des métiers", Vietnam
    Titre  : Atelier de "village des métiers", Vietnam
    Légende  : Ateliers de "villages de métiers" au sein desquels, parfois depuis plus de 1.000 ans, existe une activité artisanale. Son économie est fondée sur un système très ancien de relations entre Hanoï et les villages artisanaux où étaient produits les articles nécessaires au développement de cette 1ère. L'évolution des « villages de métiers » et leurs adaptations à l'ouverture économique et à la mondialisation a fait l’objet d’étude de recherche par l’une des chercheuses de l’IRD, Sylvie Fanchette, géographe au CESSMA – IRD.
    Ici artisanat du bois.
    Atelier de "village des métiers", Vietnam
    Boré, Jean-Michel

      68145

  • Atelier de "village des métiers", Vietnam
    Titre  : Atelier de "village des métiers", Vietnam
    Légende  : Ateliers de "villages de métiers" au sein desquels, parfois depuis plus de 1.000 ans, existe une activité artisanale. Son économie est fondée sur un système très ancien de relations entre Hanoï et les villages artisanaux où étaient produits les articles nécessaires au développement de cette 1ère. L'évolution des « villages de métiers » et leurs adaptations à l'ouverture économique et à la mondialisation a fait l’objet d’étude de recherche par l’une des chercheuses de l’IRD, Sylvie Fanchette, géographe au CESSMA – IRD.
    Ici artisanat du bois.
    Atelier de "village des métiers", Vietnam
    Boré, Jean-Michel

      68144

  • Atelier de "village des métiers", Vietnam
    Titre  : Atelier de "village des métiers", Vietnam
    Légende  : Ateliers de "villages de métiers" au sein desquels, parfois depuis plus de 1.000 ans, existe une activité artisanale. Son économie est fondée sur un système très ancien de relations entre Hanoï et les villages artisanaux où étaient produits les articles nécessaires au développement de cette 1ère. L'évolution des « villages de métiers » et leurs adaptations à l'ouverture économique et à la mondialisation a fait l’objet d’étude de recherche par l’une des chercheuses de l’IRD, Sylvie Fanchette, géographe au CESSMA – IRD.
    Ici artisanat du bois.
    Atelier de "village des métiers", Vietnam
    Boré, Jean-Michel

      68143

  • Atelier de "village des métiers", Vietnam
    Titre  : Atelier de "village des métiers", Vietnam
    Légende  : Ateliers de "villages de métiers" au sein desquels, parfois depuis plus de 1.000 ans, existe une activité artisanale. Son économie est fondée sur un système très ancien de relations entre Hanoï et les villages artisanaux où étaient produits les articles nécessaires au développement de cette 1ère. L'évolution des « villages de métiers » et leurs adaptations à l'ouverture économique et à la mondialisation a fait l’objet d’étude de recherche par l’une des chercheuses de l’IRD, Sylvie Fanchette, géographe au CESSMA – IRD.
    Ici artisanat du bois.
    Atelier de "village des métiers", Vietnam
    Boré, Jean-Michel

      68142

  • Atelier de "village des métiers", Vietnam
    Titre  : Atelier de "village des métiers", Vietnam
    Légende  : Ateliers de "villages de métiers" au sein desquels, parfois depuis plus de 1.000 ans, existe une activité artisanale. Son économie est fondée sur un système très ancien de relations entre Hanoï et les villages artisanaux où étaient produits les articles nécessaires au développement de cette 1ère. L'évolution des « villages de métiers » et leurs adaptations à l'ouverture économique et à la mondialisation a fait l’objet d’étude de recherche par l’une des chercheuses de l’IRD, Sylvie Fanchette, géographe au CESSMA – IRD.
    Ici artisanat du bois.
    Atelier de "village des métiers", Vietnam
    Boré, Jean-Michel

      68141

  • Atelier de "village des métiers", Vietnam
    Titre  : Atelier de "village des métiers", Vietnam
    Légende  : Ateliers de "villages de métiers" au sein desquels, parfois depuis plus de 1.000 ans, existe une activité artisanale. Son économie est fondée sur un système très ancien de relations entre Hanoï et les villages artisanaux où étaient produits les articles nécessaires au développement de cette 1ère. L'évolution des « villages de métiers » et leurs adaptations à l'ouverture économique et à la mondialisation a fait l’objet d’étude de recherche par l’une des chercheuses de l’IRD, Sylvie Fanchette, géographe au CESSMA – IRD.
    Ici artisanat du bois.
    Atelier de "village des métiers", Vietnam
    Boré, Jean-Michel

      68139