Belles images

41 résultat(s) en 9 ms

  • Tous les masques sont rassemblés et attendent maintenant que les initiés et les musiciens soient prêts.
    Titre  : Tous les masques sont rassemblés et attendent maintenant que les initiés et les musiciens soient prêts.
    Légende  : Tous les masques sont rassemblés et attendent maintenant que les initiés et les musiciens soient prêts. Au premier plan, le masque "patron" (litt. "doyen des masques"), reconnaissable au duvet qui recouvre totalement sa face. Ce duvet est celui des poulets qui ont été sacrifiés peu auparavant aux fétiches dont l'accord est indispensable avant toute danse de masques.~æLe masque "patron" se distingue aussi par son comportement. Il est le seul à ne pas prendre part aux danses. Se tenant toujours à l'écart, ce bref instant qui précède de peu le déclenchement des danses est le seul où il vient côtoyer les autres masques. Avant, il est retranché sur un promontoire où, à peine visible derrière les rochers (doc. 10050), il attend que tous les masques soient prêts et réunis sur l'aire de rassemblement. Après, il restera toujours en bordure de l'aire de danse, où on l'isolera rituellement par une traînée de cendres (doc 10054). Mais pour l'heure, dans une lente procession très solennelle, entouré des ritualistes qui l'accompagnent, il est descendu de son promontoire pour se joindre aux autres masques. Au fond, on distingue les initiés, torse-nu et en pantalon bleu, qui s'apprêtent pour la danse.
    Tous les masques sont rassemblés et attendent maintenant que les initiés et les musiciens soient prêts.
    Dugast, Stéphan

      10000

  • Village de Yenu.
    Titre  : Village de Yenu.
    Légende  : Village de Yenu. Deux masques singes. Chacun de ces masques porte sur l'épaule gauche un fétiche constitué d'un bâton couvert de duvet de poulets sacrifiés. Ce trait, associé à d'autres, fait apparaitre le masque singe comme occupant une position diamétralement opposée à celle du masque "patron" du village de Dossi (doc. 10050 et 10051) dans la structure de l'ensemble des masques de fibres du Kademu. Les deux masques ont en commun de ne pas être pleinement intégrés à la danse des autres masques
    Village de Yenu.
    Dugast, Stéphan

      10022

  • Masque de fibres des forgerons (masques dits "hombo").
    Titre  : Masque de fibres des forgerons (masques dits "hombo").
    Légende  : Masque de fibres des forgerons (masques dits "hombo"). Les deux masques coqs ("hombo kobiê") du village de Koho. Le masque coq, "hombo kobiê" est aussi appelé "foro hani", "femme peule", en raison de sa crête qui, en même temps que celle du volatile, évoque le cimier caractéristique des coiffures des femmes peules. Par le jeu de ces associations multiples, ce masque est le support d'une mythologie complexe.~æDans le sous-ensemble des masques de fibres dits "hombo", le masque coq s'articule très étroitement au masque "hombo dambiri": le premier, féminin, serait associé au travail de l'argile, renvoyant à l'activité des potières, tandis que le second, masculin, serait associé au travail du fer, l'activité des forgerons.~æPar rapport aux autres masques de fibres de la région au sens large, les masques hombo des forgerons ont pour particularité d'avoir des fibres non teintes. Mais le nom "hombo" ne s'applique pas seulement à ces masques aux fibres non colorées: dans certains villages (comme celui de Mamou), il désigne un ensemble de masques de feuilles aux ornements en vannerie.
    Masque de fibres des forgerons (masques dits "hombo").
    Dugast, Stéphan

      10023

  • Pêche à Nha Trang (noter la pollution de l'eau).
    Titre  : Pêche à Nha Trang (noter la pollution de l'eau).
    Légende  : Pêche à Nha Trang (noter la pollution de l'eau). EXPOSITION "De l'eau pour la vie" 2004. Exposition Sciences au Sud 2004.
    Pêche à Nha Trang (noter la pollution de l'eau).
    Manguin, Sylvie

      11566

  • Extraction d'or directement à la batée dans des petits réservoirs d'eau de pluie.
    Titre  : Extraction d'or directement à la batée dans des petits réservoirs d'eau de pluie.
    Légende  : Extraction d'or directement à la batée dans des petits réservoirs d'eau de pluie. Un des problèmes majeurs, en plus de celui de la contamination par le mercure, est que ces petits réservoirs servent de lieux de reproduction des moustiques porteurs du paludisme et de la fièvre jaune. Une de nos dernières missions dans cette zone en décembre 1998 nous a permis de recenser 500 cas de paludisme en novembre. En raison des conditions de travail précaires, des risques de santé liés au paludisme et à la fièvre jaune, et de la chute du cours de l'or, de nombreuses mines aurifères cessent leur activité ou la réduisent considérablement. En Bolivie, environ 60000 personnes travaillent à la recherche d'or alluvial, ils sont employés par 1200 coopératives et 300 compagnies minières, principalement étrangères (canadiennes, américaines, russes, françaises,etc...). Dans le haut bassin du rio Beni, les activités aurifères ont connu un nouvel essor dans les années 50. Le long des rivières Tipuani et Kaka, l'extraction de l'or est principalement réalisée par des coopératives, installées le long des rivières. Cf Fiche d'actualité scientifique N°95
    Extraction d'or directement à la batée dans des petits réservoirs d'eau de pluie.
    Fatras, André

      11994

  • Femme à la batée.
    Titre  : Femme à la batée.
    Légende  : Femme à la batée.
    Femme à la batée.
    Dukhan, Michel

      12407

  • Rites et soins au Sénégal
    Titre  : Rites et soins au Sénégal
    Légende  : Séance d'automédication d'une fille souffrant de 'xooc dom' (maux de tête) et de 'cer ke sum' (corps chaud) par sa mère. Celle-ci lui donne à boire un breuvage à base de plantes et lui fait un massage avec baume préparé également à base de différentes plantes. Elle lui fixera sur la tête une couronne de branches de 'neem', ou margousier, que l'enfant gardera toute la nuit. Les feuilles de neem sont utilisées entre autres pour les bains et les massages.
    Rites et soins au Sénégal
    Lemasson, Jean-Jacques

      15933

  • Vent de sable, Burkina Faso
    Titre  : Vent de sable, Burkina Faso
    Légende  : Vent de sable dans la Mare d'Oursi, Oudalan (En Haute Volta à l'époque de la prise de vue).
    Vent de sable, Burkina Faso
    Sodter, François

      16331

  • Opération de carottage "Chimborazo 2000"
    Titre  : Opération de carottage "Chimborazo 2000"
    Légende  : Vue du Chimborazo lors de l'ascension du volcan Altar.
    Opération de carottage "Chimborazo 2000"
    Wagnon, Patrick

      17441

  • Récif barrière de Nouvelle Calédonie
    Titre  : Récif barrière de Nouvelle Calédonie
    Légende  : Récif barrière, août 1990. Le serpent marin Aisypurus laevis (Aisypure lisse) occupe surtout le lagon, ne s'aventurant qu'exceptionnellement sur la pente externe du récif. cf fiche d'actualité scientifique n° 248.
    Récif barrière de Nouvelle Calédonie
    Laboute, Pierre

      19040

  • Artisanat des Lisu
    Titre  : Artisanat des Lisu
    Légende  : Fabrication de souvenirs pour les touristes de la ferme aux éléphants par une femme et son enfant de l'ethnie montagnarde des Lisu.
    Artisanat des Lisu
    Carrière, Stéphanie

      19230

  • Femme peule revenant du puit.
    Titre  : Femme peule revenant du puit.
    Légende  : Femme peule revenant du puit (village de Wuro Neema).
    Femme peule revenant du puit.
    Barrière, Olivier

      21230

  • Du thon bien frais
    Titre  : Du thon bien frais
    Légende  : Vente quasi directe du producteur (pêcheur) au consommateur sur les lieux de débarquement.
    Du thon bien frais
    Cayré, Patrice

      22773

  • La pêche en Mauritanie.
    Titre  : La pêche en Mauritanie.
    Légende  : Mareyeuses en attente des pêcheurs sur la plage.
    La pêche en Mauritanie.
    Chavance, Pierre

      23050

  • Parc National de Sajama, en Bolivie
    Titre  : Parc National de Sajama, en Bolivie
    Légende  : Lamas devant les volcans "Los Gemelos" (les Jumeaux) situés à la frontière du Chili.
    Parc National de Sajama, en Bolivie
    Laure, Joseph

      23590

  • Activité minière à Essakan (Burkina Faso)
    Titre  : Activité minière à Essakan (Burkina Faso)
    Légende  : Dans le camp aurifère d'Essakan, Le camp est extrêment hiérarchisé, les propriétaires de prospect sont burkinabé et reconnus comme des hommes de bonnes moeurs. Les prospects sont généralement des veines de quartz aurifères exploitées en puits à plus de 40 mètres de profondeur par les hommes les plus valides. Les blocs de quartz sont ensuite écrasés et pilés à la dimension d'un sable fin par les hommes et les femmes jeunes à l'aide de moyeux de véhicule qui servent de pilons. Ce sable fin est ensuite lavé à l'aide de l'eau récoltée par des enfants sur le fleuve local. L'or est alors séparé gravitairement et concentré à l'aide de battées. Il s'agit d'une activité non destructurante du tissus social et économique traditionnel, car les mineurs sont des paysans qui retournent à leur activité dès que la saison le permet. De plus, les techniques de broyage et vannage sont inspirées directement du savoir faire paysan.
    Activité minière à Essakan (Burkina Faso)
    Colin, Fabrice

      24196

  • Eruption légère du Popocatepelt (cendres principalement).
    Titre  : Eruption légère du Popocatepelt (cendres principalement).
    Légende  : Eruption légère du Popocatepelt (cendres principalement).
    Eruption légère du Popocatepelt (cendres principalement).
    Dejoux, Claude

      2558

  • Baobab de Madagascar
    Titre  : Baobab de Madagascar
    Légende  : Adansonia grnadidieri (Bombacaceae) à Anjabetronga, unique représentant de cette espèce endémique qui peuple plus les forêts de l'ouest (Morondava).
    Baobab de Madagascar
    Grouzis, Michel

      25703

  • En pays bassari
    Titre  : En pays bassari
    Légende  : Case du Père Caméléon
    En pays bassari
    Barrière, Olivier

      26440

  • En pays bassari
    Titre  : En pays bassari
    Légende  : Les masques lukuta de bataille sont armés de bâton-boucliers qu'ils portent de la main gauche, tandis qu'ils agitent de l'autre main un chasse-mouches. Leurs grandes auréoles de rônier lumineuses évoquent l'astre solaire et sont parcimonieusement ornées de brins de laine rouge et de rubans colorés. Ils portent également des guêtres tissées en fibres de rônier. Toutes les parties visibles de leur corps sont enduites d'ocre : ils incarnent en effet les biyil invisibles dont les beliyan sont les doubles terrestres. La couleur ocre tellurique et la feuille de rônier solaire constituent deux attribus masculins sacrés qui entrent en dialectique d'ocre et de lumière, excluant toute présence féminine.
    En pays bassari
    Barrière, Olivier

      26586