La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas // Didier Genin

20 résultat(s) en 8 ms

  • La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Titre  : La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Légende  : Cérémonie technico-religieuse chez les pasteurs andins aymaras la k'illpa est destinée à honorer le bétail, à invoquer les dieux andins afin qu'ils continuent à protéger les hommes à travers la multiplication des animaux. La k'illpa signifie en aymara morceau d'oreille, c'est aussi une occasion de marquer les animaux.
    Au moment de la cérémonie de la k'illpa, les troupeaux de lamas sont rassemblés dans le corral (enclos) et sont inspectés globalement pour s'assurer qu'ils sont tous présents. A droite, la mât de cocagne décoré de son drapeau blanc symbole de joie.
    La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Genin, Didier

      52394

  • La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Titre  : La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Légende  : Mât de cocagne décoré de fleurs (k'ela bleue et tika jaune en particulier) et de plantes installé au milieu du corral réservé à la k'illpa. Le drapeau blanc est symbole de joie.
    Cérémonie technico-religieuse chez les pasteurs andins aymaras la k'illpa est destinée à honorer le bétail, à invoquer les dieux andins afin qu'ils continuent à protéger les hommes à travers la multiplication des animaux. La k'illpa signifie en aymara morceau d'oreille, c'est aussi une occasion de marquer les animaux.
    La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Genin, Didier

      52395

  • La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Titre  : La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Légende  : Objets rituels de la k'illpa. Le drapeau blanc symbole de joie, les feuilles de coca, les instruments habituels du pasteur sont associés au rituel : la wisk'ha, symbole de fertilité (corde destinée à attacher les femelles lors de la mise en reproduction, la ankuria (petite cloche accrochée au cou des animaux pour éloigner le renard andin), la k'horawa (fronde destinée à la conduite des animaux et une bouteille d'alcool bue pendant le rituel.
    Cérémonie technico-religieuse chez les pasteurs andins aymaras la k'illpa est destinée à honorer le bétail, à invoquer les dieux andins afin qu'ils continuent à protéger les hommes à travers la multiplication des animaux. La k'illpa signifie en aymara morceau d'oreille, c'est aussi une occasion de marquer les animaux.
    La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Genin, Didier

      52397

  • La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Titre  : La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Légende  : Cérémonie technico-religieuse de la k'illpa chez les pasteurs andins aymaras destinée à honorer le bétail, à invoquer les dieux andins afin qu'ils continuent à protéger les hommes à travers la multiplication des animaux. La k'illpa signifie en aymara morceau d'oreille, c'est une occasion de marquer les animaux.
    Prières rituelles et offrandes à la Pachamama (la terre-mère) et aux Achachilas (esprits des ancêtres symbolisés par les montagnes). Les gens s'agenouillent, prient et boivent, l'encens renforce l'ambiance mystique. Le drapeau blanc symbolise la joie. Cette cérémonie associe à la fois des éléments animistes pré-colombiens et chrétiens.
    La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Genin, Didier

      52398

  • La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Titre  : La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Légende  : Bénédiction des objets rituels de la k'illpa et consommation de feuilles de coca. Le drapeau blanc symbole de joie, les feuilles de coca, les instruments habituels du pasteur sont associés au rituel : la wisk'ha, symbole de fertilité (corde destinée à attacher les femelles lors de la mise en reproduction, la ankuria (petite cloche accrochée au cou des animaux pour éloigner le renard andin), la k'horawa (fronde destinée à la conduite des animaux.
    Cérémonie technico-religieuse chez les pasteurs andins aymaras la k'illpa est destinée à honorer le bétail, à invoquer les dieux andins afin qu'ils continuent à protéger les hommes à travers la multiplication des animaux. La k'illpa signifie en aymara morceau d'oreille, c'est aussi une occasion de marquer les animaux.
    La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Genin, Didier

      52400

  • La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Titre  : La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Légende  : Cérémonie technico-religieuse chez les pasteurs andins aymaras la k'illpa est destinée à honorer le bétail, à invoquer les dieux andins afin qu'ils continuent à protéger les hommes à travers la multiplication des animaux. La k'illpa signifie en aymara morceau d'oreille, c'est aussi une occasion de marquer les animaux.
    Ici, des femmes préparent de petits morceaux de laine colorés : les chimpu (bouts de laines) seront accrochés au dos des animaux, protégant le bétail des maladies et les aretes (pompons) pendus aux oreilles, et les wiyllus (colliers en tissus) mis aux animaux préférés. Les chimpus correspondent symboliquement aux habits que portent les humains et dont on pare les animaux pour les honorer et pour leur montrer que les hommes ne sentent pas, dans leur essence, différents d'eux.
    La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Genin, Didier

      52401

  • La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Titre  : La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Légende  : Les pasteurs andins comme les Aymara entretiennent une relation affective très étroite avec les lamas en les élevant comme si c'étaient des êtres humains. Cérémonie technico-religieuse chez les pasteurs andins aymaras la k'illpa est destinée à honorer le bétail, à invoquer les dieux andins afin qu'ils continuent à protéger les hommes à travers la multiplication des animaux. La k'illpa signifie en aymara morceau d'oreille, c'est aussi une occasion de marquer les animaux.
    Ici, couple de pasteurs andins et leurs lamas décorés.
    Au cou des éleveurs sont accrochés de petits sacs brodés (chupsa) contenant les oreilles du lama.
    La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Genin, Didier

      52403

  • La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Titre  : La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Légende  : Les pasteurs andins comme les Aymara entretiennent une relation affective très étroite avec les lamas en les élevant comme si c'étaient des êtres humains.
    Ici un éleveur vient embrasser son lama. On lui répand des confettis sur la tête en guise de salutation. Une orange, symbole d'abondance est fixée à son tissu.

    Cérémonie technico-religieuse chez les pasteurs andins aymaras la k'illpa est destinée à honorer le bétail, à invoquer les dieux andins afin qu'ils continuent à protéger les hommes à travers la multiplication des animaux. La k'illpa signifie en aymara morceau d'oreille, c'est aussi une occasion de marquer les animaux.
    La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Genin, Didier

      52405

  • La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Titre  : La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Légende  : Les pasteurs andins comme les Aymara entretiennent une relation affective très étroite avec les lamas en les élevant comme si c'étaient des êtres humains. Ici, un couple d'éleveurs et un couple de jeunes lamas, honorés et décorés, et à qui l'on demande de faire prospérer le troupeau dans l'avenir.
    Cérémonie technico-religieuse chez les pasteurs andins aymaras la k'illpa est destinée à honorer le bétail, à invoquer les dieux andins afin qu'ils continuent à protéger les hommes à travers la multiplication des animaux. La k'illpa signifie en aymara morceau d'oreille, c'est aussi une occasion de marquer les animaux.
    La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Genin, Didier

      52406

  • La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Titre  : La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Légende  : Cérémonie technico-religieuse chez les pasteurs andins aymaras la k'illpa est destinée à honorer le bétail, à invoquer les dieux andins afin qu'ils continuent à protéger les hommes à travers la multiplication des animaux. La k'illpa signifie en aymara morceau d'oreille, c'est aussi une occasion de marquer les animaux.Elle réalisée périodiquement, en général tous les deux ans.Mise en place d'aretes (pompons colorés) sur les oreilles d'un animal.
    La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Genin, Didier

      52407

  • La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Titre  : La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Légende  : Cérémonie technico-religieuse chez les pasteurs andins aymaras la k'illpa est destinée à honorer le bétail, à invoquer les dieux andins afin qu'ils continuent à protéger les hommes à travers la multiplication des animaux. La k'illpa signifie en aymara morceau d'oreille, c'est aussi une occasion de marquer les animaux.
    Opération de coupe d'un morceau de l'oreille, dont la forme est caractéristique du propriétaire de l'animal. Celui-ci est ensuite précieusement gardé dans une chuspa (petit sac tissé) pour être ultérieurement compté et enterré au milieu du corral.
    La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Genin, Didier

      52409

  • La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Titre  : La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Légende  : Cérémonie technico-religieuse chez les pasteurs andins aymaras la k'illpa est destinée à honorer le bétail, à invoquer les dieux andins afin qu'ils continuent à protéger les hommes à travers la multiplication des animaux. La k'illpa signifie en aymara morceau d'oreille, c'est aussi une occasion de marquer les animaux.Elle réalisée périodiquement, en général tous les deux ans. Après la coupe d¿un petit bout d'oreille, celui-ci est ensuite précieusement gardé dans une chuspa (petit sac tissé) pour être ultérieurement compté et enterré au milieu du corral.
    La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Genin, Didier

      52410

  • La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Titre  : La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Légende  : Cérémonie technico-religieuse chez les pasteurs andins aymaras la k'illpa est destinée à honorer le bétail, à invoquer les dieux andins afin qu'ils continuent à protéger les hommes à travers la multiplication des animaux. La k'illpa signifie en aymara morceau d'oreille, c'est aussi une occasion de marquer les animaux.
    Oreille de lama décorée de son pompon (aretes).
    Les décorations des lamas correspondent symboliquement aux habits que portent les humains et dont on pare les animaux pour les honorer et pour leur montrer que les hommes ne sentent pas, dans leur essence, différents d'eux.
    La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Genin, Didier

      52411

  • La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Titre  : La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Légende  : Troupeaux de lamas rassemblés dans le corral (enclos) autour du mât de cocagne où se déroule la cérémonie de la k'illpa.
    En haut du mât, l'orange, symbole d'abondance et le drapeau blanc, symbole de joie. Cérémonie technico-religieuse chez les pasteurs andins aymaras la k'illpa est destinée à honorer le bétail, à invoquer les dieux andins afin qu'ils continuent à protéger les hommes à travers la multiplication des animaux. La k'illpa signifie en aymara morceau d'oreille, c'est aussi une occasion de marquer les animaux.
    La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Genin, Didier

      52413

  • La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Titre  : La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Légende  : Cérémonie technico-religieuse chez les pasteurs andins aymaras la k'illpa est destinée à honorer le bétail, à invoquer les dieux andins afin qu'ils continuent à protéger les hommes à travers la multiplication des animaux. La k'illpa signifie en aymara morceau d'oreille, c'est aussi une occasion de marquer les animaux. Chanteur et sa guitarrita (guitare) lors de la cérémonie de la k'illpa. Les pasteurs racontent dans ces chants que quand les lamas commenceront à disparaitre, la fin de l'humanité sera proche.
    La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Genin, Didier

      52415

  • La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Titre  : La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Légende  : Les pasteurs andins comme les Aymara entretiennent une relation affective très étroite avec les lamas en les élevant comme si c'étaient des êtres humains.Cérémonie technico-religieuse chez les pasteurs andins aymaras la k'illpa est destinée à honorer le bétail, à invoquer les dieux andins afin qu'ils continuent à protéger les hommes à travers la multiplication des animaux. La k'illpa signifie en aymara morceau d'oreille, c'est aussi une occasion de marquer les animaux.Ici, un pasteur andin et son lama. Au cou du pasteur est accroché un petit sac (chupsa) contenant les oreilles du lama.
    La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Genin, Didier

      52416

  • La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Titre  : La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Légende  : Cérémonie technico-religieuse chez les pasteurs andins aymaras la k'illpa est destinée à honorer le bétail, à invoquer les dieux andins afin qu'ils continuent à protéger les hommes à travers la multiplication des animaux. La k'illpa signifie en aymara morceau d'oreille, c'est aussi une occasion de marquer les animaux. Portrait de famille avec de jeunes lamas marqués et décorés.
    La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Genin, Didier

      52417

  • La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Titre  : La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Légende  : Portrait d'une femme aymara. A sa main, le drapeau blanc symbole de joie.Cérémonie technico-religieuse chez les pasteurs andins aymaras la k'illpa est destinée à honorer le bétail, à invoquer les dieux andins afin qu'ils continuent à protéger les hommes à travers la multiplication des animaux. La k'illpa signifie en aymara morceau d'oreille, c'est aussi une occasion de marquer les animaux.
    La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Genin, Didier

      52418

  • La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Titre  : La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Légende  : Cérémonie technico-religieuse chez les pasteurs andins aymaras la k'illpa est destinée à honorer le bétail, à invoquer les dieux andins afin qu'ils continuent à protéger les hommes à travers la multiplication des animaux. La k'illpa signifie en aymara morceau d'oreille, c'est aussi une occasion de marquer les animaux. Après la cérémonie, partage du repas préparé par les femmes : viande de lama, pomme de terres, chuno (pomme de terre amère déshydratée), quinoa qui sont les aliments de base des pasteurs andins.
    La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Genin, Didier

      52419

  • La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Titre  : La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Légende  : Cérémonie technico-religieuse chez les pasteurs andins aymaras la k'illpa est destinée à honorer le bétail, à invoquer les dieux andins afin qu'ils continuent à protéger les hommes à travers la multiplication des animaux. La k'illpa signifie en aymara morceau d'oreille, c'est aussi une occasion de marquer les animaux.
    Danse des pasteurs qui sont revenus dans leur maison après la cérémonie. L'éleveur tient dans sa main le drapeau symbole de joie et probablement le petit sac brodé contenant les morceaux d'oreilles de ses lamas (chuspa).
    La K'illpa: Cérémonie de marquage des lamas
    Genin, Didier

      52420