Vulnérabilité urbaine à Madagascar // Thibaut Vergoz

49 résultat(s) en 8 ms

  • Vie quotidienne des bas quartiers, Tananarive
    Titre  : Vie quotidienne des bas quartiers, Tananarive
    Légende  : Enfant des bas quartiers, Tananarive. Les bas quartiers de Tananarive se sont installés sur d'anciens marécages dans les parties basses de la ville, alors que les quartiers historiques et plus aisés ont investi les collines. Les bas quartiers sont systématiquement inondés (parfois à hauteur de hanche) durant la saison des pluies car les égoûts (canaux à ciel ouvert) sont complètement bouchés par l'accumulation de déchets. De grandes mares d'eau stagnantes remplies de déchets subsistent le reste de l'année. En l'absence de WC, les habitants s'en servent à la fois de décharge et de toilettes, faisant des bas quartiers de véritables foyers pour le développement de maladies comme la tuberculose, la peste ou le choléra.
    Vie quotidienne des bas quartiers, Tananarive
    Vergoz, Thibaut

      62887

  • Précarité urbaine, Madagascar
    Titre  : Précarité urbaine, Madagascar
    Légende  : Bas quartiers de Tananarive avec en arrière plan la « haute ville », quartiers historiques de Tananarive où vivent les populations les plus aisées, à l'abri des inondations et un peu plus épargnées par la pollution de l'air. Les habitants viennent faire leur lessive autour du canal.

    Les bas quartiers de Tananarive se sont installés sur d'anciens marécages dans les parties basses de la ville, alors que les quartiers historiques et plus aisés ont investi les collines. Les bas quartiers sont systématiquement inondés (parfois à hauteur de hanche) durant la saison des pluies car les égoûts (canaux à ciel ouvert) sont complètement bouchés par l'accumulation de déchets. De grandes mares d'eau stagnantes remplies de déchets subsistent le reste de l'année. En l'absence de WC, les habitants s'en servent à la fois de décharge et de toilettes, faisant des bas quartiers de véritables foyers pour le développement de maladies comme la tuberculose, la peste ou le choléra.
    Précarité urbaine, Madagascar
    Vergoz, Thibaut

      62762

  • Accès à l'eau, Madagascar
    Titre  : Accès à l'eau, Madagascar
    Légende  : Les bas quartiers de Tananarive se sont installés sur d'anciens marécages dans les parties basses de la ville, alors que les quartiers historiques et plus aisés ont investi les collines. Les bas quartiers sont systématiquement innondés (parfois à hauteur de hanche) durant la saison des pluies car les égoûts (canaux à ciel ouvert) sont complètement bouchés par l'accumulation de déchets. De grandes mares d'eau stagnantes remplies de déchets subsistent le reste de l'année. En l'absence de WC, les habitants s'en servent à la fois de décharge et de toilettes, faisant des bas quartiers de véritables foyers pour le développement de maladies comme la tuberculose, la peste ou le choléra.
    Accès à l'eau, Madagascar
    Vergoz, Thibaut

      62790

  • Quartiers insalubres, Madagascar
    Titre  : Quartiers insalubres, Madagascar
    Légende  : Les bas quartiers de Tananarive se sont installés sur d'anciens marécages dans les parties basses de la ville, alors que les quartiers historiques et plus aisés ont investi les collines. Les bas quartiers sont systématiquement innondés (parfois à hauteur de hanche) durant la saison des pluies car les égoûts (canaux à ciel ouvert) sont complètement bouchés par l'accumulation de déchets. De grandes mares d'eau stagnantes remplies de déchets subsistent le reste de l'année. En l'absence de WC, les habitants s'en servent à la fois de décharge et de toilettes, faisant des bas quartiers de véritables foyers pour le développement de maladies comme la tuberculose, la peste ou le choléra.
    Quartiers insalubres, Madagascar
    Vergoz, Thibaut

      63057

  • Précarité urbaine, Madagascar
    Titre  : Précarité urbaine, Madagascar
    Légende  : Les bas quartiers de Tananarive se sont installés sur d'anciens marécages dans les parties basses de la ville, alors que les quartiers historiques et plus aisés ont investi les collines. Les bas quartiers sont systématiquement innondés (parfois à hauteur de hanche) durant la saison des pluies car les égoûts (canaux à ciel ouvert) sont complètement bouchés par l'accumulation de déchets. De grandes mares d'eau stagnantes remplies de déchets subsistent le reste de l'année. En l'absence de WC, les habitants s'en servent à la fois de décharge et de toilettes, faisant des bas quartiers de véritables foyers pour le développement de maladies comme la tuberculose, la peste ou le choléra.
    Précarité urbaine, Madagascar
    Vergoz, Thibaut

      62765

  • Bidonville d'Anosibe, Tananarive
    Titre  : Bidonville d'Anosibe, Tananarive
    Légende  : Le bidonville de « Réunion Kely » s'est installé de manière sauvage le long du canal d'évacuation des eaux usées qui traverse notamment le quartier pauvre d'Anosibe. Des centaines de familles y vivent dans des conditions d'insalubrité extrême, au milieu des déchets et des excréments.
    Bidonville d'Anosibe, Tananarive
    Vergoz, Thibaut

      62868

  • Enfants des bidonvilles, Anosibe,Tananarive
    Titre  : Enfants des bidonvilles, Anosibe,Tananarive
    Légende  : Enfants des bidonvilles. Bidonville installé entre une voie ferrée et le canal d'évacuation des eaux usées qui traverse notamment le quartier pauvre d'Anosibe. Des dizaines de familles y vivent dans des conditions d'insalubrité extrême, au milieu des déchets et des excréments.
    Enfants des bidonvilles, Anosibe,Tananarive
    Vergoz, Thibaut

      62882

  • Habitat précaire,Tananarive
    Titre  : Habitat précaire,Tananarive
    Légende  : Délimitation des bidonvilles avec de vieux pneus, barbelés récupérés dans les bas quartiers de Tananarive.
    Habitat précaire,Tananarive
    Vergoz, Thibaut

      62904

  • Enfants des bidonvilles, Anosibe,Tananarive
    Titre  : Enfants des bidonvilles, Anosibe,Tananarive
    Légende  : Enfants des bidonvilles. Bidonville installé entre une voie ferrée et le canal d'évacuation des eaux usées qui traverse notamment le quartier pauvre d'Anosibe. Des dizaines de familles y vivent dans des conditions d'insalubrité extrême, au milieu des déchets et des excréments.
    Enfants des bidonvilles, Anosibe,Tananarive
    Vergoz, Thibaut

      62875

  • Précarité extrême à Tananarive
    Titre  : Précarité extrême à Tananarive
    Légende  : Bidonville installé entre une voie ferrée et le canal d'évacuation qui traverse notamment le quartier pauvre d'Anosibe. Des dizaines de personnes y vivent dans des conditions d'insalubrité extrême, au milieu des déchets et des excréments. Bas quartiers de Tananarive.
    Précarité extrême à Tananarive
    Vergoz, Thibaut

      62826

  • Accès à l'eau, Madagascar
    Titre  : Accès à l'eau, Madagascar
    Légende  : Des centaines de bornes fontaines ont été installées dans les bas quartiers afin de fournir les habitants en eau potable à certaines heures de la journées. Les habitants font la queue et remplissent des bidons (anciens bidons d'huile alimentaire recyclés puis vendus sur les marchés). Un bidon d'eau coûte 100 Ariary (2 centimes d'euro). Malgré le grand nombre de bornes fontaines installées, la file d'attente est souvent très longue.
    Accès à l'eau, Madagascar
    Vergoz, Thibaut

      62841

  • Enfant, Bidonville, Tananarive
    Titre  : Enfant, Bidonville, Tananarive
    Légende  : Enfant, Bidonville, Tananarive. Le bidonville de « Réunion Kely » s'est installé de manière sauvage le long du canal d'évacuation des eaux usées qui traverse notamment le quartier pauvre d'Anosibe. Des centaines de familles y vivent dans des conditions d'insalubrité extrême, au milieu des déchets et des excréments.

    Les bas quartiers de Tananarive se sont installés sur d'anciens marécages dans les parties basses de la ville, alors que les quartiers historiques et plus aisés ont investi les collines. Les bas quartiers sont systématiquement innondés (parfois à hauteur de hanche) durant la saison des pluies car les égoûts (canaux à ciel ouvert) sont complètement bouchés par l'accumulation de déchets. De grandes mares d'eau stagnantes remplies de déchets subsistent le reste de l'année. En l'absence de WC, les habitants s'en servent à la fois de décharge et de toilettes, faisant des bas quartiers de véritables foyers pour le développement de maladies comme la tuberculose, la peste ou le choléra.
    Enfant, Bidonville, Tananarive
    Vergoz, Thibaut

      62867

  • Station de pompage des eaux usées, Tananarive
    Titre  : Station de pompage des eaux usées, Tananarive
    Légende  : Station de pompage des eaux usées installée sur le canal qui sert dépotoir  ciel ouvert dans les bas quartiers de Tananarive. Sur les trois pompes, une seule fonctionne encore par intermittence. De toute façon, les dépotoirs totalement bouchés par les déchets, la pompe est incapable d'empêcher les débordements systématiques en cas de pluie, qui entrainent des inondations quasi-permanentes des bas quartiers durant la saison des pluies.
    Station de pompage des eaux usées, Tananarive
    Vergoz, Thibaut

      62862

  • Enfants des rues, Madagascar
    Titre  : Enfants des rues, Madagascar
    Légende  : Enfants jouant dans les déchets d'une benne à ordures dans les bas quartiers.

    Les bas quartiers de Tananarive se sont installés sur d'anciens marécages dans les parties basses de la ville, alors que les quartiers historiques et plus aisés ont investi les collines. Les bas quartiers sont systématiquement innondés (parfois à hauteur de hanche) durant la saison des pluies car les égoûts (canaux à ciel ouvert) sont complètement bouchés par l'accumulation de déchets. De grandes mares d'eau stagnantes remplies de déchets subsistent le reste de l'année. En l'absence de WC, les habitants s'en servent à la fois de décharge et de toilettes, faisant des bas quartiers de véritables foyers pour le développement de maladies comme la tuberculose, la peste ou le choléra.
    Enfants des rues, Madagascar
    Vergoz, Thibaut

      62752

  • Précarité urbaine,Tananarive
    Titre  : Précarité urbaine,Tananarive
    Légende  : Femme d'une pauvreté extrême vivant dans la rue. Les bas quartiers de Tananarive se sont installés sur d'anciens marécages dans les parties basses de la ville, alors que les quartiers historiques et plus aisés ont investi les collines. Les bas quartiers sont systématiquement innondés (parfois à hauteur de hanche) durant la saison des pluies car les égoûts (canaux à ciel ouvert) sont complètement bouchés par l'accumulation de déchets. De grandes mares d'eau stagnantes remplies de déchets subsistent le reste de l'année. En l'absence de WC, les habitants s'en servent à la fois de décharge et de toilettes, faisant des bas quartiers de véritables foyers pour le développement de maladies comme la tuberculose, la peste ou le choléra.
    Précarité urbaine,Tananarive
    Vergoz, Thibaut

      62891

  • Enfants des bidonvilles, Anosibe,Tananarive
    Titre  : Enfants des bidonvilles, Anosibe,Tananarive
    Légende  : Enfants des bidonvilles. Bidonville installé entre une voie ferrée et le canal d'évacuation des eaux usées qui traverse notamment le quartier pauvre d'Anosibe. Des dizaines de familles y vivent dans des conditions d'insalubrité extrême, au milieu des déchets et des excréments.
    Enfants des bidonvilles, Anosibe,Tananarive
    Vergoz, Thibaut

      62878

  • Enfants des rues, Madagascar
    Titre  : Enfants des rues, Madagascar
    Légende  : Les bas quartiers de Tananarive se sont installés sur d'anciens marécages dans les parties basses de la ville, alors que les quartiers historiques et plus aisés ont investi les collines. Les bas quartiers sont systématiquement innondés (parfois à hauteur de hanche) durant la saison des pluies car les égoûts (canaux à ciel ouvert) sont complètement bouchés par l'accumulation de déchets. De grandes mares d'eau stagnantes remplies de déchets subsistent le reste de l'année. En l'absence de WC, les habitants s'en servent à la fois de décharge et de toilettes, faisant des bas quartiers de véritables foyers pour le développement de maladies comme la tuberculose, la peste ou le choléra.
    Enfants des rues, Madagascar
    Vergoz, Thibaut

      62748

  • Accès à l'eau, Madagascar
    Titre  : Accès à l'eau, Madagascar
    Légende  : Des centaines de bornes fontaines ont été installées dans les bas quartiers afin de fournir les habitants en eau potable à certaines heures de la journées. Les habitants font la queue et remplissent des bidons (anciens bidons d'huile alimentaire recyclés puis vendus sur les marchés). Un bidon d'eau coûte 100 Ariary (2 centimes d'euro). Malgré le grand nombre de bornes fontaines installées, la file d'attente est souvent très longue.
    Accès à l'eau, Madagascar
    Vergoz, Thibaut

      63056

  • Marché de récupération, Tananarive
    Titre  : Marché de récupération, Tananarive
    Légende  : « Marché des pauvres » dans les bas quartiers de Tananarive. Y sont vendus toutes sortes d'objets et matériaux de récupération.
    Marché de récupération, Tananarive
    Vergoz, Thibaut

      62856

  • Marché de récupération, Tananarive
    Titre  : Marché de récupération, Tananarive
    Légende  : « Marché des pauvres » dans les bas quartiers de Tananarive. Y sont vendus toutes sortes d'objets et matériaux de récupération.

    L
    Marché de récupération, Tananarive
    Vergoz, Thibaut

      62834