test

3 résultat(s) en 5 ms

  • Capture de chauves-souris pour combattre EBOLA
    Titre  : Capture de chauves-souris pour combattre EBOLA
    Légende  : Les vétérinaires de l'équipe du Cerfig font boire un peu d'eau sucrée à une chauve souris capturée avant de la relacher à la proximité de sa colonie d'origine, une fois les prélèvements biologiques effectués.
    Bien que travaillant dans des conditions difficiles, l'équipe du Cerfig est soumise aux protocoles scientifiques et aux contraintes d'équipements assurant leur protection et la non contamination des échantillons.
    Mission aux environs de Mamou. L'équipe du CERFIG dirigée par le Dr Alpha KEITA se rend dans cette région pour capturer des chauves souris afin de réaliser des prélèvements qui une fois analysés, permettront peut être de mettre en évidence des anticorps contre le virus Ebola, traces de la présence antérieure du virus.
    Certaines espèces de chauves souris sont soupconnées d'être le réservoir et le vecteur de la maladie du virus Ebola. L'équipe du Cerfig effectue réfulièrement ce type de mission dans tout le pays à la recherche des origines du virus Ebola en Guinée (Projet Réservoir - Cerfig).
    Capture de chauves-souris pour combattre EBOLA
    Tendero, Alain

      67117

  • Capture de chauves-souris pour combattre EBOLA
    Titre  : Capture de chauves-souris pour combattre EBOLA
    Légende  : Les membres du Cerfig se sont installés dans une clairière afin de réaliser les prélèvements biologiques sur les chauves souris Rousettus Aegyptiacus capturées.
    Les biologistes et vétérinaires de l'équipe prélèvent des échatillons de sang , d'urine, de salive, de guano et de poils afin de les analyser, puis relachent les animaux.
    Mission aux environs de Mamou. L'équipe du CERFIG se rend dans cette région pour capturer des chauves souris afin de réaliser des prélèvements qui une fois analysés, permettront peut être de mettre en évidence des anticorps contre le virus Ebola, traces de la présence antérieure du virus.
    Certaines espèces de chauves souris sont soupconnées d'être le réservoir et le vecteur de la maladie à virus Ebola. L'équipe du Cerfig effectue régulièrement ce type de mission dans tout le pays à la recherche des origines du virus Ebola en Guinée ( Projet Réservoir - Cerfig).
    Capture de chauves-souris pour combattre EBOLA
    Tendero, Alain

      67103

  • Portrait d'un médecin, Guinée
    Titre  : Portrait d'un médecin, Guinée
    Légende  : Mamadou Saliou Saw, médecin repatrié, chef du service des maladies infectieuses du CHU de Conakry, 43 ans. Premier professeur agrégé en maladies infectieuses de Guinée. Le service des maladies infectieuses du CHU de Conakry est installé temporairement dans l'ancien Centre de traitement des soignants de la maladie du virus Ebola pendant les travaux du CHU de Donka.
    Diplomé en médecine en Guinée, le Pr Saliou Saw a poursuivi sa spécialisation en maladies infectieuses à Dakar puis à Paris. Revenu en Guinée en 2013.
    Le projet Post-ebo-gui permet le suivi et la prise en charge des guéris d'Ebola depuis la fin de l'épidémie en Guinée (Post Ebogui-Cerfig-IRD-Inserm).
    Portrait d'un médecin, Guinée
    Tendero, Alain

      67090