•  History
  •  Research keywords
  •  Thesaurus

Action des ONG à Madagascar

39 result(s) in 4 ms

  • Siège d'une ONG, Madagascar
    METADATA_LABEL_TITLE : Siège d'une ONG, Madagascar
    METADATA_LABEL_CAPTION : Siège de l'ONG HARDI dans le quartier défavorisé de Manarintsoa, à Tananarive. L'ONG HARDI est partenaire de l'IRD dans les « bas quartiers » de Tananarive, à Madagascar. HARDI vient en aide aux fam. les plus en difficultés en les accompagnant dans les démarches administratives pour déclarer les naissances, dispenser les bases scolaires aux enfts non scolarisés, ou encore en remettant à niveau les enfts sortis prématurément du système scolaire. L'ONG propose également une offre de micro-finance pour les fam. en difficulté, et accueille temporairement des fam. sans logement. L'ONG HARDI existe depuis plus de 20 ans.
    Siège d'une ONG, Madagascar
    Vergoz, Thibaut

      62731

  • Travail d'une ONG à Madagascar
    METADATA_LABEL_TITLE : Travail d'une ONG à Madagascar
    METADATA_LABEL_CAPTION : L'équipe de l'ONG HARDI en pleine réunion. L'ONG HARDI est partenaire de l'IRD dans les « bas quartiers » de Tananarive, à Madagascar. HARDI vient en aide aux fam. les plus en difficultés en les accompagnant dans les démarches administratives pour déclarer les naissances, dispenser les bases scolaires aux enfts non scolarisés, ou encore en remettant à niveau les enfts sortis prématurément du système scolaire. L'ONG propose également une offre de micro-finance pour les fam. en difficulté, et accueille temporairement des fam. sans logement. L'ONG HARDI existe depuis plus de 20 ans.
    Travail d'une ONG à Madagascar
    Vergoz, Thibaut

      62732

  • Micro-jardin d'une ONG à Madagascar
    METADATA_LABEL_TITLE : Micro-jardin d'une ONG à Madagascar
    METADATA_LABEL_CAPTION : Micro-jardin mis en place par l'ONG HARDI au beau milieu du quartier défavorisé de Manarintsoa, et qui sert d'atelier pour les enfts pris en charge. L'ONG HARDI est partenaire de l'IRD dans les « bas quartiers » de Tananarive, à Madagascar. HARDI vient en aide aux fam. les plus en difficultés en les accompagnant dans les démarches administratives pour déclarer les naissances, dispenser les bases scolaires aux enfts non scolarisés, ou encore en remettant à niveau les enfts sortis prématurément du système scolaire. L'ONG propose également une offre de micro-finance pour les fam. en difficulté, et accueille temporairement des fam. sans logement. L'ONG HARDI existe depuis plus de 20 ans.
    Micro-jardin d'une ONG à Madagascar
    Vergoz, Thibaut

      62733

  • Micro-jardin d'une ONG à Madagascar
    METADATA_LABEL_TITLE : Micro-jardin d'une ONG à Madagascar
    METADATA_LABEL_CAPTION : Micro-jardin mis en place par l'ONG HARDI au beau milieu du quartier défavorisé de Manarintsoa, et qui sert d'atelier pour les enfts pris en charge. L'ONG HARDI est partenaire de l'IRD dans les « bas quartiers » de Tananarive, à Madagascar. HARDI vient en aide aux fam. les plus en difficultés en les accompagnant dans les démarches administratives pour déclarer les naissances, dispenser les bases scolaires aux enfts non scolarisés, ou encore en remettant à niveau les enfts sortis prématurément du système scolaire. L'ONG propose également une offre de micro-finance pour les fam. en difficulté, et accueille temporairement des fam. sans logement. L'ONG HARDI existe depuis plus de 20 ans.
    Micro-jardin d'une ONG à Madagascar
    Vergoz, Thibaut

      62734

  • Micro-jardin d'une ONG à Madagascar
    METADATA_LABEL_TITLE : Micro-jardin d'une ONG à Madagascar
    METADATA_LABEL_CAPTION : Micro-jardin mis en place par l'ONG HARDI au beau milieu du quartier défavorisé de Manarintsoa, et qui sert d'atelier pour les enfts pris en charge. L'ONG HARDI est partenaire de l'IRD dans les « bas quartiers » de Tananarive, à Madagascar. HARDI vient en aide aux fam. les plus en difficultés en les accompagnant dans les démarches administratives pour déclarer les naissances, dispenser les bases scolaires aux enfts non scolarisés, ou encore en remettant à niveau les enfts sortis prématurément du système scolaire. L'ONG propose également une offre de micro-finance pour les fam. en difficulté, et accueille temporairement des fam. sans logement. L'ONG HARDI existe depuis plus de 20 ans.
    Micro-jardin d'une ONG à Madagascar
    Vergoz, Thibaut

      62735

  • Micro-jardin d'une ONG à Madagascar
    METADATA_LABEL_TITLE : Micro-jardin d'une ONG à Madagascar
    METADATA_LABEL_CAPTION : Micro-jardin mis en place par l'ONG HARDI au beau milieu du quartier défavorisé de Manarintsoa, et qui sert d'atelier pour les enfts pris en charge. L'ONG HARDI est partenaire de l'IRD dans les « bas quartiers » de Tananarive, à Madagascar. HARDI vient en aide aux fam. les plus en difficultés en les accompagnant dans les démarches administratives pour déclarer les naissances, dispenser les bases scolaires aux enfts non scolarisés, ou encore en remettant à niveau les enfts sortis prématurément du système scolaire. L'ONG propose également une offre de micro-finance pour les fam. en difficulté, et accueille temporairement des fam. sans logement. L'ONG HARDI existe depuis plus de 20 ans.
    Micro-jardin d'une ONG à Madagascar
    Vergoz, Thibaut

      62736

  • Action de l'ONG Hardi, Madagascar
    METADATA_LABEL_TITLE : Action de l'ONG Hardi, Madagascar
    METADATA_LABEL_CAPTION : Familles accueillies dans les locaux de l'ONG HARDI. Leurs maisons ont été détruites dans un incendie qui a ravagé une partie du quartier défavorisé de Manarintsoa. L'ONG HARDI est partenaire de l'IRD dans les « bas quartiers » de Tananarive, à Madagascar. HARDI vient en aide aux fam. les plus en difficultés en les accompagnant dans les démarches administratives pour déclarer les naissances, dispenser les bases scolaires aux enfts non scolarisés, ou encore en remettant à niveau les enfts sortis prématurément du système scolaire. L'ONG propose également une offre de micro-finance pour les fam. en difficulté, et accueille temporairement des fam. sans logement. L'ONG HARDI existe depuis plus de 20 ans.
    Action de l'ONG Hardi, Madagascar
    Vergoz, Thibaut

      62737

  • Action de l'ONG Hardi, Madagascar
    METADATA_LABEL_TITLE : Action de l'ONG Hardi, Madagascar
    METADATA_LABEL_CAPTION : Familles accueillies dans les locaux de l'ONG HARDI. Leurs maisons ont été détruites dans un incendie qui a ravagé une partie du quartier défavorisé de Manarintsoa. L'ONG HARDI est partenaire de l'IRD dans les « bas quartiers » de Tananarive, à Madagascar. HARDI vient en aide aux fam. les plus en difficultés en les accompagnant dans les démarches administratives pour déclarer les naissances, dispenser les bases scolaires aux enfts non scolarisés, ou encore en remettant à niveau les enfts sortis prématurément du système scolaire. L'ONG propose également une offre de micro-finance pour les fam. en difficulté, et accueille temporairement des fam. sans logement. L'ONG HARDI existe depuis plus de 20 ans.
    Action de l'ONG Hardi, Madagascar
    Vergoz, Thibaut

      62738

  • Action de l'ONG Hardi, Madagascar
    METADATA_LABEL_TITLE : Action de l'ONG Hardi, Madagascar
    METADATA_LABEL_CAPTION : Familles accueillies dans les locaux de l'ONG HARDI. Leurs maisons ont été détruites dans un incendie qui a ravagé une partie du quartier défavorisé de Manarintsoa. L'ONG HARDI est partenaire de l'IRD dans les « bas quartiers » de Tananarive, à Madagascar. HARDI vient en aide aux fam. les plus en difficultés en les accompagnant dans les démarches administratives pour déclarer les naissances, dispenser les bases scolaires aux enfts non scolarisés, ou encore en remettant à niveau les enfts sortis prématurément du système scolaire. L'ONG propose également une offre de micro-finance pour les fam. en difficulté, et accueille temporairement des fam. sans logement. L'ONG HARDI existe depuis plus de 20 ans.
    Action de l'ONG Hardi, Madagascar
    Vergoz, Thibaut

      62739

  • Action de l'ONG Hardi, Madagascar
    METADATA_LABEL_TITLE : Action de l'ONG Hardi, Madagascar
    METADATA_LABEL_CAPTION : Familles accueillies dans les locaux de l'ONG HARDI. Leurs maisons ont été détruites dans un incendie qui a ravagé une partie du quartier défavorisé de Manarintsoa. L'ONG HARDI est partenaire de l'IRD dans les « bas quartiers » de Tananarive, à Madagascar. HARDI vient en aide aux fam. les plus en difficultés en les accompagnant dans les démarches administratives pour déclarer les naissances, dispenser les bases scolaires aux enfts non scolarisés, ou encore en remettant à niveau les enfts sortis prématurément du système scolaire. L'ONG propose également une offre de micro-finance pour les fam. en difficulté, et accueille temporairement des fam. sans logement. L'ONG HARDI existe depuis plus de 20 ans.
    Action de l'ONG Hardi, Madagascar
    Vergoz, Thibaut

      62740

  • Action de l'ONG Hardi, Madagascar
    METADATA_LABEL_TITLE : Action de l'ONG Hardi, Madagascar
    METADATA_LABEL_CAPTION : Départ d'une colonie de vacances organisée par l'ONG HARDI, pour les enfants du quartier défavorisé de Manarintsoa. 30 enfants partent dans 2 taxis brousse accompagnés par 10 encadrants de HARDI. Les enfants ont entre 9 et 16 ans, et pour la grande majorité d'entre-eux c'est la première fois qu'ils quittent la ville, voire leur quartier. Ils partent 9 jours à Morondava sur la côte Ouest de Madagascar, où ils vont découvrir l'océan. Pour les parents, c'est un mélange d'excitation et d'angoisse. L'ONG HARDI est partenaire de l'IRD dans les « bas quartiers » de Tananarive, à Madagascar. HARDI vient en aide aux fam. les plus en difficultés en les accompagnant dans les démarches administratives pour déclarer les naissances, dispenser les bases scolaires aux enfts non scolarisés, ou encore en remettant à niveau les enfts sortis prématurément du système scolaire. L'ONG propose également une offre de micro-finance pour les fam. en difficulté, et accueille temporairement des fam. sans logement. L'ONG HARDI existe depuis plus de 20 ans.
    Action de l'ONG Hardi, Madagascar
    Vergoz, Thibaut

      62742

  • Action de l'ONG Hardi, Madagascar
    METADATA_LABEL_TITLE : Action de l'ONG Hardi, Madagascar
    METADATA_LABEL_CAPTION : Départ d'une colonie de vacances organisée par l'ONG HARDI, pour les enfants du quartier défavorisé de Manarintsoa. 30 enfants partent dans 2 taxis brousse accompagnés par 10 encadrants de HARDI. Les enfants ont entre 9 et 16 ans, et pour la grande majorité d'entre-eux c'est la première fois qu'ils quittent la ville, voire leur quartier. Ils partent 9 jours à Morondava sur la côte Ouest de Madagascar, où ils vont découvrir l'océan. Pour les parents, c'est un mélange d'excitation et d'angoisse. L'ONG HARDI est partenaire de l'IRD dans les « bas quartiers » de Tananarive, à Madagascar. HARDI vient en aide aux fam. les plus en difficultés en les accompagnant dans les démarches administratives pour déclarer les naissances, dispenser les bases scolaires aux enfts non scolarisés, ou encore en remettant à niveau les enfts sortis prématurément du système scolaire. L'ONG propose également une offre de micro-finance pour les fam. en difficulté, et accueille temporairement des fam. sans logement. L'ONG HARDI existe depuis plus de 20 ans.
    Action de l'ONG Hardi, Madagascar
    Vergoz, Thibaut

      62743

  • Action de l'ONG Hardi, Masagascar
    METADATA_LABEL_TITLE : Action de l'ONG Hardi, Masagascar
    METADATA_LABEL_CAPTION : Plan des cabanes construites par l'ONG HARDI pour reloger les fam. sinistrées suite à l'incendie de leurs maisons.
    Suite à l'incendie qui a détruit 50 maisons en bois dans le quartier défavorisé de Manarintsoa, l'ONG HARDI ainsi qu'un couple de coréens ont entrepris la reconstruction de cabanes afin de reloger ces fam. Il y aura une cabane par fam. (en moyenne 8 personnes), et les cabanes mesurent entre 2,50 x 3m et 3 x 4m, soit à peu près la surface que faisaient les maisons qui ont brûlé. Les cabanes sont construites sur pilotis afin d'éviter que l'eau pénètre à l'intérieur car le quartier est inondé parfois jusqu'à hauteur de genou durant la saison des pluies car les égouts sont bouchés.
    Action de l'ONG Hardi, Masagascar
    Vergoz, Thibaut

      62766

  • Précarité urbaine, Madagascar
    METADATA_LABEL_TITLE : Précarité urbaine, Madagascar
    METADATA_LABEL_CAPTION : Vie quotidienne dans les bas-quartiers de Tananarive. Les préfabriqués ont été installés par l'ONG Hardi, pour reloger des familles sinistrées suite à l'incendie de leurs maisons, quartier défavorisé de Manarintsoa,
    Précarité urbaine, Madagascar
    Vergoz, Thibaut

      62773

  • Enquête sociale et action des ONG, Madagascar
    METADATA_LABEL_TITLE : Enquête sociale et action des ONG, Madagascar
    METADATA_LABEL_CAPTION : L'ONG HARDI réalise des enquêtes sociales chez des habitants des bas quartiers qui font appels à eux pour avoir de l'aide en vue de la scolarisation de leurs enfants.
    Rouva, de l'ONG HARDI, réalise une enquête sociale chez Florence, mère célibataire de 24 ans qui a besoin d'aide pour scolariser ses enfants. Ils vivient à 5 dans cette petite pièce, avec ses 3 enfants et sa mère. Elle travaille comme lavandière et gagne 3000 Ariary par jour (0,85EUR), qu'elle dépense intégralement chaque jour pour la nourriture. Elle est propriétaire de son logement.
    En fonction du niveau scolaire des enfants et des revenus de la famille, l'ONG HARDI décide ensuite s'ils vont ou non prendre en charge l'enseignement préscolaire des enfants afin de les insérer ensuite dans des écoles primaires publiques.
    Enquête sociale et action des ONG, Madagascar
    Vergoz, Thibaut

      62785

  • Enquête sociale et action des ONG, Madagascar
    METADATA_LABEL_TITLE : Enquête sociale et action des ONG, Madagascar
    METADATA_LABEL_CAPTION : L'ONG HARDI réalise des enquêtes sociales chez des habitants des bas quartiers qui font appels à eux pour avoir de l'aide en vue de la scolarisation de leurs enfants.
    Rouva, de l'ONG HARDI, réalise une enquête sociale chez Florence, mère célibataire de 24 ans qui a besoin d'aide pour scolariser ses enfants. Ils vivient à 5 dans cette petite pièce, avec ses 3 enfants et sa mère. Elle travaille comme lavandière et gagne 3000 Ariary par jour (0,85EUR), qu'elle dépense intégralement chaque jour pour la nourriture. Elle est propriétaire de son logement.
    En fonction du niveau scolaire des enfants et des revenus de la famille, l'ONG HARDI décide ensuite s'ils vont ou non prendre en charge l'enseignement préscolaire des enfants afin de les insérer ensuite dans des écoles primaires publiques.
    Enquête sociale et action des ONG, Madagascar
    Vergoz, Thibaut

      62786

  • Relogement des habitants des bas quartiers, Tananarive
    METADATA_LABEL_TITLE : Relogement des habitants des bas quartiers, Tananarive
    METADATA_LABEL_CAPTION : Suite à l'incendie qui a détruit 50 maisons en bois dans le quartier défavorisé de Manarintsoa, l'ONG HARDI ainsi qu'un couple de coréens ont entrepris la reconstruction de cabanes afin de reloger ces familles. Il y aura une cabane par famille (en moyenne 8 personnes), et les cabanes mesurent entre 2,50 x 3m et 3 x 4m, soit à peu près la surface que faisaient les maisons qui ont brûlé. Les cabanes sont construites sur pilotis afin d'éviter que l'eau pénètre à l'intérieur car le quartier est inondé parfois jusqu'à hauteur de genou durant la saison des pluies car les égouts sont bouchés.

    Le propriétaire du terrain leur a interdit de construire des maisons en dur, car elles seraient réquisitionnées pour construire des logements sociaux, et les familles qui habitaient là expulsées faute de pouvoir payer le loyer.
    L'accumulation de déchets dans les bas quartiers augmente fortement le risque d'incendie, déjà élevé à cause de l'utilisation presqu'exlusive du charbon de bois comme combustible dans les bas quartiers. De plus la plupart des maisons sont en bois, et brûlent donc très facilement.
    En attendant que leurs maisons soient reconstruites, une partie des familles dorment dans les locaux de l'ONG HARDI. C'est l'hiver et les nuits sont froides.
    Relogement des habitants des bas quartiers, Tananarive
    Vergoz, Thibaut

      62908

  • Relogement des habitants des bas quartiers, Tananarive
    METADATA_LABEL_TITLE : Relogement des habitants des bas quartiers, Tananarive
    METADATA_LABEL_CAPTION : Suite à l'incendie qui a détruit 50 maisons en bois dans le quartier défavorisé de Manarintsoa, l'ONG HARDI ainsi qu'un couple de coréens ont entrepris la reconstruction de cabanes afin de reloger ces familles. Il y aura une cabane par famille (en moyenne 8 personnes), et les cabanes mesurent entre 2,50 x 3m et 3 x 4m, soit à peu près la surface que faisaient les maisons qui ont brûlé. Les cabanes sont construites sur pilotis afin d'éviter que l'eau pénètre à l'intérieur car le quartier est inondé parfois jusqu'à hauteur de genou durant la saison des pluies car les égouts sont bouchés.

    Le propriétaire du terrain leur a interdit de construire des maisons en dur, car elles seraient réquisitionnées pour construire des logements sociaux, et les familles qui habitaient là expulsées faute de pouvoir payer le loyer.
    L'accumulation de déchets dans les bas quartiers augmente fortement le risque d'incendie, déjà élevé à cause de l'utilisation presqu'exlusive du charbon de bois comme combustible dans les bas quartiers. De plus la plupart des maisons sont en bois, et brûlent donc très facilement.
    En attendant que leurs maisons soient reconstruites, une partie des familles dorment dans les locaux de l'ONG HARDI. C'est l'hiver et les nuits sont froides.
    Relogement des habitants des bas quartiers, Tananarive
    Vergoz, Thibaut

      62913

  • Relogement des habitants des bas quartiers, Tananarive
    METADATA_LABEL_TITLE : Relogement des habitants des bas quartiers, Tananarive
    METADATA_LABEL_CAPTION : Suite à l'incendie qui a détruit 50 maisons en bois dans le quartier défavorisé de Manarintsoa, l'ONG HARDI ainsi qu'un couple de coréens ont entrepris la reconstruction de cabanes afin de reloger ces familles. Il y aura une cabane par famille (en moyenne 8 personnes), et les cabanes mesurent entre 2,50 x 3m et 3 x 4m, soit à peu près la surface que faisaient les maisons qui ont brûlé. Les cabanes sont construites sur pilotis afin d'éviter que l'eau pénètre à l'intérieur car le quartier est inondé parfois jusqu'à hauteur de genou durant la saison des pluies car les égouts sont bouchés.

    Le propriétaire du terrain leur a interdit de construire des maisons en dur, car elles seraient réquisitionnées pour construire des logements sociaux, et les familles qui habitaient là expulsées faute de pouvoir payer le loyer.
    L'accumulation de déchets dans les bas quartiers augmente fortement le risque d'incendie, déjà élevé à cause de l'utilisation presqu'exlusive du charbon de bois comme combustible dans les bas quartiers. De plus la plupart des maisons sont en bois, et brûlent donc très facilement.
    En attendant que leurs maisons soient reconstruites, une partie des familles dorment dans les locaux de l'ONG HARDI. C'est l'hiver et les nuits sont froides.
    Relogement des habitants des bas quartiers, Tananarive
    Vergoz, Thibaut

      62914

  • Action des ONG et relogement, Madagascar
    METADATA_LABEL_TITLE : Action des ONG et relogement, Madagascar
    METADATA_LABEL_CAPTION : Famille bénéficiaire du Projet Habitat de l'ONG ENDA Océan Indien.

    Ils vivaient auparavant dans une cabane en bois de quelques mètres carrés soumis à toutes les inondations saisonnières, comme la plupart des habitants des bas quartiers. Grâce aux solutions de micro-crédit proposées par ENDAOI, ils ont pu en 2008 faire construire cette maison en dur, le modèle « 9m2 à étage » standard proposé par ENDAOI. Deux pièces de 9m2 superposées, chacune accueillant une famille.

    L'ONG ENDA Océan Indien fournit depuis 16 ans une aide technique et financière (solutions de micro-crédit) aux habitants des bas quartiers afin de rénover leur habitation voire de construire une maison en dur pour remplacer leur habitation précaire en bois, lorsque la famille est propriétaire du terrain. Ainsi depuis 2004, plus de 400 maisons ont pu être construites dans les quartiers défavorisés des environs d'Antohomadinika, à Tananarive. Ensuite, les familles peuvent procéder à des améliorations et extension de cette maison, éventuellement avec une autre aide d'ENDAOI.
    Action des ONG et relogement, Madagascar
    Vergoz, Thibaut

      62981