•  History
  •  Research keywords
  •  Thesaurus

Les Bassari au Patrimoine mondial de l'Unesco

25 result(s) in 6 ms

  • En pays bassari
    METADATA_LABEL_TITLE : En pays bassari
    METADATA_LABEL_CAPTION : Carré (concession) bassari.
    En pays bassari
    Barrière, Olivier

      26895

  • En pays bassari
    METADATA_LABEL_TITLE : En pays bassari
    METADATA_LABEL_CAPTION : Case du Père Caméléon
    En pays bassari
    Barrière, Olivier

      26440

  • Bassari : "De l'ocre à la lumière"
    METADATA_LABEL_TITLE : Bassari : "De l'ocre à la lumière"
    METADATA_LABEL_CAPTION : Le caméléon , animal emblématique du groupe bassari trône au sommet de la case du Père Caméléon. Selon la tradition bassari, les "biyil" (entités invisibles) auraient nommé le caméléon responsable des Bassari et lui auraient conféré la vertu de changer de couleur afin de le protéger de ses prédateurs. Le peuple bassari s'interdit de tuer cet animal, sauf pour les besoins de l'initiation en vertu de laquelle ils tentent de s'approprier ses représentations symboliques.
    Bassari : "De l'ocre à la lumière"
    Barrière, Olivier

      26670

  • En pays bassari
    METADATA_LABEL_TITLE : En pays bassari
    METADATA_LABEL_CAPTION : Les champs ont envahi tout l'espace bassari, des bas-fonds aux collines. Sur cette colline, un paysan récolte son champ de sorgho. Il entrepose le sorgho rassemblé en gerbes avant qu'il ne soit transporté jusqu'à la concession familiale.
    En pays bassari
    Barrière, Olivier

      26848

  • Bassari : "De l'ocre à la lumière"
    METADATA_LABEL_TITLE : Bassari : "De l'ocre à la lumière"
    METADATA_LABEL_CAPTION : Les grains de sorgho sont dispersés dans le vent pour les débarrasser des résidus et de la poussière.
    Bassari : "De l'ocre à la lumière"
    Barrière, Olivier

      31215

  • Bassari : "De l'ocre à la lumière"
    METADATA_LABEL_TITLE : Bassari : "De l'ocre à la lumière"
    METADATA_LABEL_CAPTION : La récolte du miel s'effectue la nuit avec une torche. Tout l'essain est détruit pour récupérer la totalité du miel. Chez les bassari la récolte du miel est assimilée à la chasse. Partir en brousse à la recherche de viande et/ou de miel semble représenter le même danger. Avant d'aller chercher le miel destiné à l'hydromel de certaines cérémonies, comme avant de partir à la chasse, les hommes ne doivent pas avoir de rapport sexuel à partir du jour où est fixée la date du départ en brousse, c'est-à-dire généralement deux ou trois jours. Celui qui a enfreint cet interdit ne participe pas à l'expédition de récolte de miel. Pendant que leurs maris sont partis en brousse chercher de la viande ou du miel, les femmes ne doivent pas avoir de rapport sexuel avec un autre homme, cela serait dangereux pour le mari qui, par exemple, se blesserait. (Gessain,1974).
    Bassari : "De l'ocre à la lumière"
    Barrière, Olivier

      26973

  • En pays bassari
    METADATA_LABEL_TITLE : En pays bassari
    METADATA_LABEL_CAPTION : Ces masques dits " du Père Caméléon " sont de facture récente. Ils ont été fabriqués en série pour être vendu aux touristes. Ils sont teints à l'huile de vidange et non avec la couleur ocre traditionnelle.
    En pays bassari
    Barrière, Olivier

      26920

  • Bassari : "De l'ocre à la lumière"
    METADATA_LABEL_TITLE : Bassari : "De l'ocre à la lumière"
    METADATA_LABEL_CAPTION : Cérémonie de Eyuk. Ici au village de M'Bong Bassari, le 2 juin 2002. La société bassari est fondée sur une répartition des individus en classe d'âge. La fête d'Eyuk qui célèbre le changement de classe d'âge a lieu tous les six ans. Les différentes classes d'âge sont souvent rangées en cercle concentrique pour illustrer la spirale du temps.
    Bassari : "De l'ocre à la lumière"
    Barrière, Olivier

      26279

  • En pays bassari
    METADATA_LABEL_TITLE : En pays bassari
    METADATA_LABEL_CAPTION : Les odyar (30-36 ans) et les od-odyar (22-28ans) effectuent une procession parallèle. Les drapeaux multicolores brandis par les hommes symbolisent les trophées de chasse qu'ils exhibaient autrefois en pareille circonstance.
    En pays bassari
    Barrière, Olivier

      26316

  • En pays bassari
    METADATA_LABEL_TITLE : En pays bassari
    METADATA_LABEL_CAPTION : Cérémonie de Eyuk. Ici au village de M'Bong Bassari, le 2 juin 2002. La société bassari est fondée sur une répartition des individus en classe d'âge. La fête d'Eyuk qui célèbre le changement de classe d'âge a lieu tous les six ans. Les différentes classes d'âge sont souvent rangées en cercle concentrique pour illustrer la spirale du temps.
    En pays bassari
    Barrière, Olivier

      26716

  • En pays bassari
    METADATA_LABEL_TITLE : En pays bassari
    METADATA_LABEL_CAPTION : Femme od-olug (22-28 ans) en tenue rituelle à la fête d'Eyuk de M'bong Bassari. Sa nuque est parcourue par un fil se terminant par un petit pompon de poils de panthère.
    En pays bassari
    Barrière, Olivier

      26448

  • En pays bassari
    METADATA_LABEL_TITLE : En pays bassari
    METADATA_LABEL_CAPTION : La classe d'âge féminine des od-ebatya (29-35 ans) exécute une danse à Enyissara. Seules les femmes de cette classe d'âge peuvent danser avec les garçons odyar et elles sont munies d'un bâton orné de chaînettes d'aluminium qu'elles délaisseront lorsqu'elles changeront de classe d'âge. Elles sont coiffées de cimiers hérissés de tiges d'aluminium ; ces dernières sont recouvertes de fil, rehaussées de chaînettes d'aluminium (rappelant leur bâton de danse) et de pompons rouges. Ces cimiers étaient autrefois essentiellement ornés de plumes de voutour ou d'aigle. Les bustes des danseuses sont ornées de sautoirs de perles à dominantes jaune et noire, maintenus à la taille par une très large ceinture d'aluminium. Des bandes de laines multicolores descendent jusqu'à terre. Leurs mollets sont cerclés d'anneaux d'aluminium. Elles agitent une queue de cheval.
    En pays bassari
    Barrière, Olivier

      26350

  • En pays Bassari
    METADATA_LABEL_TITLE : En pays Bassari
    METADATA_LABEL_CAPTION : Porte bébé de fête décoré de perles et s'harmonisant avec les tenues rituelles.
    En pays Bassari
    Barrière, Olivier

      26465

  • Bassari : "De l'ocre à la lumière"
    METADATA_LABEL_TITLE : Bassari : "De l'ocre à la lumière"
    METADATA_LABEL_CAPTION : Femme od-odyar dansant avec son bébé au dos. Cérémonie de Eyuk. On note dans sa parure plusieurs touches de couleur rouge.
    Bassari : "De l'ocre à la lumière"
    Barrière, Olivier

      26949

  • En pays bassari
    METADATA_LABEL_TITLE : En pays bassari
    METADATA_LABEL_CAPTION : Les masques lukuta de bataille sont armés de bâton-boucliers qu'ils portent de la main gauche, tandis qu'ils agitent de l'autre main un chasse-mouches. Leurs grandes auréoles de rônier lumineuses évoquent l'astre solaire et sont parcimonieusement ornées de brins de laine rouge et de rubans colorés. Ils portent également des guêtres tissées en fibres de rônier. Toutes les parties visibles de leur corps sont enduites d'ocre : ils incarnent en effet les biyil invisibles dont les beliyan sont les doubles terrestres. La couleur ocre tellurique et la feuille de rônier solaire constituent deux attribus masculins sacrés qui entrent en dialectique d'ocre et de lumière, excluant toute présence féminine.
    En pays bassari
    Barrière, Olivier

      26953

  • Bassari : "De l'ocre à la lumière"
    METADATA_LABEL_TITLE : Bassari : "De l'ocre à la lumière"
    METADATA_LABEL_CAPTION : Moment de complicité entre le masque "péna bisara" et une femme âgée. Les relations entre les différentes classes d'âge fonctionnent de façon similaire aux relations de parenté.

    Bassari : "De l'ocre à la lumière"
    Barrière, Olivier

      26356

  • En pays bassari
    METADATA_LABEL_TITLE : En pays bassari
    METADATA_LABEL_CAPTION : Cérémonie de Eyuk. Ici au village de M'Bong Bassari, le 2 juin 2002. La société bassari est fondée sur une répartition des individus en classe d'âge. La fête d'Eyuk qui célèbre le changement de classe d'âge a lieu tous les six ans. Les différentes classes d'âge sont souvent rangées en cercle concentrique pour illustrer la spirale du temps.
    En pays bassari
    Barrière, Olivier

      26680

  • Bassari : "De l'ocre à la lumière"
    METADATA_LABEL_TITLE : Bassari : "De l'ocre à la lumière"
    METADATA_LABEL_CAPTION : Anciennes poupées bassari provenant de Egath.
    Bassari : "De l'ocre à la lumière"
    Barrière, Olivier

      31214

  • En pays bassari
    METADATA_LABEL_TITLE : En pays bassari
    METADATA_LABEL_CAPTION : Les jeunes initiés de l'année participent à la cérémonie de Eyuk en restant souvent groupés et trouvent refuge dans la case du Père Caméléon qui se trouve sur la place de la cérémonie.
    En pays bassari
    Barrière, Olivier

      26449

  • En pays bassari
    METADATA_LABEL_TITLE : En pays bassari
    METADATA_LABEL_CAPTION : Cérémonie de Eyuk. Ici au village de M'Bong Bassari, le 2 juin 2002. La société bassari est fondée sur une répartition des individus en classe d'âge. La fête d'Eyuk qui célèbre le changement de classe d'âge a lieu tous les six ans.
    En pays bassari
    Barrière, Olivier

      26458